PlayStation 5 : la rupture de stock pourrait se prolonger jusqu’en 2022

Sony a annoncé que sa console next-gen serait toujours très difficile à trouver en magasin, et ce pour de nombreux mois à venir.

Un record historique 

Malgré cette pénurie, la PlayStation 5 a signé un meilleur démarrage que la PlayStation 4, comme l’annonçait Sony en avril dernier. Sur les trois premiers mois de cette année, Sony a en effet écoulé 3,3 millions d’unités, qui s’ajoutent aux 4,5 millions de PlayStation 5 vendues en 2020. Au total, l’entreprise a donc écoulé 7,8 millions d’exemplaires de sa nouvelle console.


Lire aussi : PlayStation 5 : à son tour, Sony vante le “boost” qui améliore les jeux PS4


Mais pour Hiroki Totoki, directeur financier chez Sony, la demande risque encore et toujours de dépasser l’offre. “Je ne pense pas que la demande se calmera cette année et même si nous sécurisons beaucoup plus d'appareils et produisons beaucoup plus d'unités de la PlayStation 5 l'année prochaine, notre offre ne serait pas en mesure de rattraper la demande”, a t-il confié lors de la présentation des résultats financiers de l’entreprise. 

Accélérer la production

Totoki a donc déclaré aux analystes que Sony devait accélérer la production dès que possible et s'assurer qu'il y ait suffisamment de consoles en stock. 


Lire aussi : Resident Evil Village : voici ce qu’en pense la presse


La demande restera élevée, quelle que soit la situation du point de vue de la crise sanitaire, a assuré le directeur financier à un analyste méfiant quant à la capacité de Sony à tirer pleinement parti de la flambée du divertissement à domicile déclenchée par les confinements et les mesures d'urgence” explique le site Bloomberg. 

Tout cela n’a pourtant pas empêché Sony de se fixer un nouvel objectif plutôt ambitieux pour la division PlayStation. À savoir un chiffre d’affaires de 22 milliards d’euros (au lieu de 20,2 milliards).