Piratage : Nintendo annonce que 140.000 comptes supplémentaires sont concernés

En avril dernier, on apprenait que de nombreux propriétaires d’une Nintendo Switch avaient constaté que leur compte affichait des transactions qu’ils n’avaient pas effectuées. Et la situation semble être pire que prévu.

Ces attaques visaient principalement les comptes Nintendo liés à des comptes PayPal. Ce que l’entreprise japonaise avait confirmé dans un communiqué, où l’on apprenait que les pirates étaient passés par les anciens comptes Nintendo Network (NNID), utilisés sur la Wii U et la 3DS, pour accéder à 160.000 comptes Nintendo Switch.

Mais aujourd’hui, selon le site Nintendo Everything, on apprend que 140.000 comptes supplémentaires auraient été touchés par cette attaque. Ce qui fait au total 300.000 comptes concernés, bien que Nintendo annonce que seulement 1% de ces 300.000 comptes ont été utilisés pour réaliser des achats frauduleux.

Nintendo déclare avoir réinitialisé les mots de passe des comptes touchés, et procédera à des remboursements. L’entreprise annonce également qu’elle prendra des mesures de sécurité additionnelles, mais sans donner plus de détails.

Que vous soyez concerné par cette fraude ou pas, on vous conseille malgré tout de paramétrer l’authentification en deux étapes et de suivre le processus de récupération d’un compte en cas d’activité suspecte.