Piratage de Facebook : Comment supprimer son compte ?

Piratage de Facebook : Comment supprimer son compte ?
Piratage de Facebook : Comment supprimer son compte ? - © Tous droits réservés

Le réseau social a été victime d’un piratage important ce vendredi 28 septembre. Plus de 50 millions de comptes sont concernés, et 90 millions d’utilisateurs ont dû se connecter à nouveau pour accéder à leur compte. Mais face à ces scandales à répétition, et si la solution était tout simplement de supprimer son compte Facebook ?

Petit récapitulatif de la dernière semaine de septembre plutôt mouvementée chez Facebook :

Une équipe de chercheurs en informatique de l’Université de Boston a prouvé que le réseau social utilise des informations personnelles de ses utilisateurs sans autorisation. Notamment en allant fouiller dans les carnets de contact des amis. Ce qui permet d’obtenir un maximum d’information sur chaque utilisateur, même si celui-ci en fournit le moins possible. 

Selon le site Gizmodo, Facebook utiliserait également le numéro de téléphone fourni lors d’une authentification à deux facteurs (2FA) à des fins de ciblage publicitaire. L’authentification à deux facteurs permet, comme son nom l’indique, de sécuriser au maximum un compte. Lors de chaque connexion, Facebook (ou d’autres sites comme Google ou Instagram, qui utilisent le même procédé) vous demande à la fois votre adresse mail et votre mot de passe. Ensuite, dans la plupart des cas, un code secret est envoyé par SMS au numéro de téléphone indiqué par l’utilisateur. Une fois le code introduit sur le site, l’utilisateur peut accéder à son compte. Facebook utilise donc ce numéro de téléphone pour toujours mieux cibler ses abonnés, et assume la pratique : “Nous utilisons les informations fournies par les personnes pour offrir une expérience de meilleure qualité, plus personnalisée, sur Facebook, y compris les annonces. Nous savons clairement comment nous utilisons les informations que nous recueillons, y compris les informations de contact que les personnes téléchargent ou ajoutent à leur propre compte.

Plus grave encore, des hackers ont profité d’une brèche dans la fonction “Aperçu du profil en tant que” pour accéder à plus de 50 millions de comptes, le tout sans avoir besoin d’identifiant ni de mot de passe. Facebook a momentanément désactivé la fonctionnalité et annonce avoir réinitialisé les jetons d’accès de 90 millions de comptes (d’où le besoin de se reconnecter que certains d’entre vous ont connu ce vendredi). Mais si on ajoute les 87 millions de comptes piratés lors du scandale Cambridge Analytica en 2017, on atteint un nombre de victimes bien trop élevé pour un réseau social d’une telle importance. De plus, Facebook est à l’heure actuelle incapable d’affirmer si les pirates ont également eu accès aux comptes Instagram liés ou aux sites et applications qui utilisent Facebook Connect. 

Enfin, Facebook a tout simplement empêché les utilisateurs de partager un article au sujet de ce piratage. Notamment des articles publiés sur The Guardian et Associated Press. Lors du partage du lien, le réseau social affichait un message d’erreur : “Notre système de sécurité a détecté qu’un nombre important de personnes ont posté le même contenu, ce qui pourrait signifier qu’il s’agit d’un spam.” L’algorithme, visiblement loin d’être au point, a donc jugé que ces articles étaient du spam. Après les plaintes des internautes sur Twitter, Facebook a malgré tout résolu le problème. 

Bref, cela fait beaucoup pour un même site. Et de plus en plus d’utilisateurs se demandent s’il ne serait pas temps de dire au revoir à Facebook. Si c’est votre cas, voici la marche à suivre. 

Avant de commencer, sachez qu'il existe deux façons de se séparer d'un compte Facebook. La première, moins radicale, suspend simplement votre compte. Vous n'êtes plus présent sur la plateforme, mais vous pouvez à tout moment vous reconnecter et y faire votre grand retour. Comme l'explique Facebook, "en désactivant votre compte, vous désactivez votre profil et supprimez votre nom et votre photo de la plupart des contenus que vous avez partagés sur Facebook. Certaines informations resteront visibles au public, comme votre nom dans leurs listes d'amis et les messages que vous avez envoyés". 

Si vous n'êtes pas encore prêt à vous débarrasser définitivement de votre compte, optez pour cette solution. Il vous suffit de vous rendre dans les paramètres de votre compte, de cliquer sur "Général" puis "Gérer le compte". Choisissez ensuite l'option "Désactiver le compte". Facebook vous demandera de préciser la raison de votre désactivation. Ensuite, validez votre décision en cliquant une dernière fois sur "Désactiver". 

La deuxième façon de quitter Facebook est définitive. Voici l'explication du site : "Si vous ne pensez pas réutiliser Facebook, vous pouvez demander que votre compte soit définitivement supprimé. Rappelez-vous que vous ne pourrez ni réactiver votre compte ni récupérer tout contenu ajouté. Au préalable, il est possible que vous souhaitiez télécharger une copiée de vos informations de Facebook. Ensuite, si vous souhaitez que votre compte soit supprimé de façon définitive sans options de récupération, connectez-vous à votre compte et faites-le-nous savoir". 

Oui, car l'option est évidemment bien cachée. Il faut se rendre sur ce lien pour supprimer le compte. Une fois sur la page, entrez votre mot de passe, le code visuel et cliquez sur "Envoyer". Vous aurez alors 14 jours pour changer d'avis (une simple reconnexion annulera la suppression du compte et il faudra tout recommencer.) Après ces deux semaines, il sera trop tard. Vos données seront alors effacées définitivement sous 90 jours. 

Concernent ces données, il est évidemment possible de les récupérer AVANT de supprimer le compte. Il vous suffit de cliquer sur la petite flèche en haut à droite de l’écran, de choisir "Paramètres" en bas de la liste et de cliquer sur "Télécharger une copie de vos données sur Facebook". Vous données seront alors envoyées par mail dans un fichier compressé.

Si vous ne souhaitez pas supprimer ou suspendre votre compte, sachez qu'il est également possible limiter les dégâts en vous rendant dans les paramètres de votre compte. Dans le menu de gauche, vous y trouverez l'option "Applications". Tous les sites et les applications ayant accès à votre compte Facebook et utilisant vos données (âge, localisation, liste d'amis, pages likées) y sont répertoriés. Facebook propose également des outils pour contrôler qui peut voir ce que vous publiez sur votre compte. 

Enfin, sachez qu'il est toujours possible d'utiliser Instagram, WhatsApp et Messenger sans compte Facebook. Il vous suffit de vous créer un compte à l'ancienne sur Instagram (avec une bonne vieille adresse email). Ou de créer un compte à l'aide de votre numéro de téléphone pour Messenger et WhatsApp.