Nintendo Switch : le problème du Joy-Con Drift ne disparaîtra pas de sitôt

Ce problème, qui génère des mouvements indésirés dans les jeux, est également présent sur la nouvelle Switch OLED. Et Nintendo en a bien conscience. 

Dans un article intitulé " Ask the Developer ", soit " posez vos questions au développeur ", Ko Shiota de chez Nintendo déclare que le Joy-Con Drift est lié à une usure des manettes, et qu’il est difficile d’éviter le problème.

À LIRE AUSSI

" Les pneus d’une voiture s’usent quand la voiture roule, puisqu’ils sont en friction constante avec le sol ", explique-t-il. " En gardant cette problématique en tête, on se demande toujours comment on pourrait améliorer la durabilité et, dans le même temps, maintenir le fonctionnement. C’est quelque chose que nous étudions en permanence. Le degré d’usure dépend de facteurs comme la combinaison des matériaux et des formes, et nous faisons constamment des progrès en testant des combinaisons qui sont moins susceptibles de s’user. "

En d’autres termes, le problème du Joy-Con Drift est bien là pour durer. Du moins si Nintendo ne revoit pas complètement le design des petites manettes. Rappelons que la Switch n’est pas l’unique console victime de ce problème. La PlayStation 5 était également concernée. 

En attendant que Nintendo (et Sony) trouvent une solution, vous pouvez toujours utiliser... un bout de carton.