Nintendo souhaite allonger le cycle de vie de la Switch

Nintendo souhaite allonger le cycle de vie de la Switch
Nintendo souhaite allonger le cycle de vie de la Switch - © Tous droits réservés

La firme nippone entend bien commercialiser sa dernière console en date le plus longtemps possible. Dans un entretien avec les investisseurs, Shigeru Miyamoto a annoncé vouloir continuer d'alimenter le catalogue de la Switch pendant au moins six ans.

"Nintendo a mis en place un système selon lequel les développeurs de jeux se concentrent sur les fonctionnalités de la machine, lors de la phase de développement, afin de prolonger le business de Nintendo. Jusqu’à maintenant, le cycle de vie d’une machine a tendance à tourner autour des cinq ou six ans, mais il serait très intéressant de pouvoir prolonger ce cycle et je pense que vous devriez espérer cela". Voilà le message de Shigeru Miyamoto, créateur de Super Mario, de Zelda et d'autres franchises cultes, adressés aux investisseurs de l'entreprise. 

Vu le succès incroyable que rencontre la Switch, on ne se fait pas trop de soucis pour les années qui viennent. Nintendo a quelques jeux très attendus qui devraient permettre d'atteindre des chiffres de ventes au moins aussi bons que ceux de la première année. 

Mais dans le milieu du jeu vidéo, six années c'est long, très long, surtout quand la concurrence met tout en oeuvre pour proposer le meilleur de la technologie (4K, HDR, réalité virtuelle) et que, dès sa commercialisation, la Switch avait techniquement un train de retard. Pourtant, à en croire Nintendo et Miyamoto, cela ne devrait pas poser de problèmes, si le catalogue de jeu est aussi alléchant que celui proposé en 2017 par Nintendo et les développeurs tiers. 

"Notre ambition ultime, derrière la Nintendo Switch, est qu’elle soit la propriété non pas d’une famille, mais de chacun de ses membres. Le plus gros argument de la Switch se situe dans sa faculté à être une console que vous pouvez transporter facilement et qui offre du jeu compétitif via une connexion sans fil. Si les gens finissent par se dire que tout le monde a une Switch, alors nous pourrons créer de nouvelles manières de jouer et la Switch pourra avoir une vie en dehors des autres objets intelligents et des autres consoles", continue Miyamoto. 

En d'autres termes, la console hybride devrait se concevoir comme une console portable, à l'instar de la Nintendo 3DS. Soit comme une console qui se partage très rarement. Une chose est sûre, seul Nintendo est capable de penser de cette façon. Et cela pourrait bien être la clé du succès face à la guerre qui oppose Microsoft et Sony.