Nintendo annonce que le développement de Metroid Prime 4 change de studio et repart à zéro

C'est dans une vidéo de trois minutes, publiée sur YouTube, que Shinya Takahashi, responsable du développement chez Nintendo, annonce la mauvaise nouvelle : "Nous comprenons l'engouement des fans pour ce titre très attendu de la série Metroid Prime. Nous l'avons particulièrement ressenti à travers les commentaires passionnés des fans lorsque le jeu a été annoncé pour la première fois à l'E3, il y a deux ans. Depuis cette annonce, nous n'avons pas eu l'occasion de vous informer de l'avancée du jeu. Même si son développement suit son cours depuis cette époque, nous sommes au regret de vous annoncer que le processus de développement n'a à ce jour pas encore atteint les standards que nous attendions d'une suite de la série Metroid Prime."

Le jeu, jusqu'ici développé par Bandai Namco Singapour et Bandai Namco Japon (selon une information d'Eurogamer, non confirmée par Nintendo) ne répondait donc pas aux exigences de Big N : "Conformément à nos exigences de qualité, nous avons constaté que l'état actuel du jeu n'y répondait pas et l'équipe de développement a été contrainte de prendre une décision difficile."

Résultat, le jeu retourne chez Retro Studios, déjà à l'oeuvre sur les épisodes précédents. Et le développement repart à zéro, ce qui repousse logiquement la date de sortie, comme le confirme Shinya Takahashi : "Nous avons chargé Kensuke Tanabe, le producteur du jeu, de travailler en collaboration avec le studio de développement original de la série Metroid Prime, Retro Studios aux États-Unis, afin de recommencer le développement depuis le début. Nous sommes convaincus qu'un développement en collaboration avec Retro Studios permettra de créer un jeu qui répondra aux exigences de nos fans. Ce changement signifie principalement que le développement recommencera à zéro, par conséquent, le lancement du jeu sera repoussé par rapport à notre planning initial."

Une mauvaise nouvelle donc, mais qui évitera aux fans un épisode bâclé. Et comme le répète souvent Shigeru Miyamoto, créateur de Mario, Zelda, Star Fox et Donkey Kong : "Un jeu retardé est éventuellement une bonne chose, mais un jeu dont la sortie est précipitée sera à jamais raté".