Netflix censure un épisode d'une de ses émissions en Arabie Saoudite

Netflix censure un épisode d’une de ses émissions en Arabie Saoudite
Netflix censure un épisode d’une de ses émissions en Arabie Saoudite - © Netflix

Les commentaires de l’humoriste américain Hasan Minhaj tenus dans son émission «Patriot Act» à propos du meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi n’ont pas plu au gouvernement saoudien.

Toutes les semaines sur Netflix, le comédien Hasan Minhaj revisite un sujet d’actualité dans le talk-show "Patriot Act with Hasan Minhaj", à la manière de John Oliver et son très populaire "Last Week Tonight", souvent partagé par les internautes. Lors d’un épisode publié en octobre 2018, l’humoriste revenait plus en détail sur l’assassinat du journaliste Jamal Khashoggi, déclarant notamment : "C'est le moment de réévaluer notre relation avec l'Arabie Saoudite. Il y a des gens en Arabie Saoudite qui luttent pour de vraies réformes, mais MBS (Mohammed Ben Salmane) n'est pas l'un d’eux"; "Il a fallu attendre qu’un journaliste du Washington Post soit tué pour que tout le monde réalise que Mohammed Ben Salmane n’est pas vraiment le réformateur qu’on pensait" ou encore " L’Arabie saoudite est un pays dingue où une seule famille contrôle tout."

Selon le Financial Times, Netflix aurait retiré l’épisode après une requête émanant de la Commission pour la Communication et des Technologies d’Information saoudienne, qui aurait mal dirigé les attaques visant le prince héritier, soupçonné d’avoir commandité le meurtre du journaliste. L’information du Financial Times a rapidement été confirmée par le service de streaming vidéo : "Nous appuyons fortement la liberté artistique à travers le monde et avons seulement retiré cet épisode en Arabie Saoudite après avoir reçu une requête légale valide et pour nous conformer à la législation locale.".

L’épisode, le sixième de ce que Netflix qualifie de Volume 1, est toujours disponible dans le reste des territoires, à l’exception de l’Arabie Saoudite. L’humoriste Hasan Minhaj n’a pas réagi sur son compte Twitter.