Microsoft revient sur le potentiel rachat de TikTok voulu par Trump

Au mois d’août 2020, l’ancien président des États-Unis avait TikTok dans son viseur. Pourquoi ? Nul ne le sait vraiment, on parle ici de Donald Trump (oui, l’application est chinoise, mais cela était-ce suffisant ?). Mais toujours est-il que Microsoft avait été envisagé comme potentiel repreneur. 

" Le dossier le plus étrange "

C’est en ces termes que Satya Nadella, le PDG de Microsoft, décrit cette histoire de rachat, sur la scène de la Code Conference. Nadella explique que TikTok est un produit intéressant et intrigant, mais cela ne justifiait pas le rachat voulu par Trump. 

" TikTok est venu à nous, nous ne sommes pas allés vers TikTok ", explique-t-il. " L'entreprise était à la recherche d'un partenaire américain pour l'aider avec ces problèmes de sécurité dont tout le monde avait entendu parler ". En d’autres termes, les doutes du président de l’époque.

À LIRE AUSSI

Mais l’affaire n’aura pas été plus loin. " Le président Trump, je pense, avait un point de vue particulier sur ce qu'il essayait de faire ... et puis l’a subitement abandonné. "

Un mois plus tard, Microsoft annonçait ne pas racheter TikTok, qui, à l’heure actuelle, est toujours la propriété du chinois ByteDance. Et si c’était à refaire, Microsoft rachèterait TikTok ? " Non ", répond Nadella, " à ce stade, je suis heureux avec ce que j'ai ".