Microsoft : leurs employés peuvent faire du télétravail à 100%

Microsoft : leurs employés peuvent faire du télétravail à 100%
Microsoft : leurs employés peuvent faire du télétravail à 100% - © 10'000 Hours - Getty Images

Le géant du logiciel Microsoft permettra à ses employés de travailler de chez eux en permanence s’ils le souhaitent, encore un employeur qui étend les dispositions relatives au travail à domicile en raison de la pandémie de COVID-19.

The Verge explique que la plupart des employés de Microsoft sont toujours chez eux depuis le début de la crise sanitaire et que l’entreprise ne prévoyait pas de rouvrir ses bureaux aux États-Unis avant janvier de l’année prochaine au plus tôt. Mais même à ce moment-là, les travailleurs pourront choisir de travailler à domicile en permanence avec l’approbation de leur responsable, tout en renonçant à leur espace de bureau.

"La pandémie du COVID-19 nous a tous mis au défi de penser, de vivre et de travailler de manière différente", a déclaré Kathleen Hogan, responsable des ressources humaines, dans une note aux employés obtenue par The Verge.

"Nous offrirons autant de flexibilité que possible pour soutenir les styles de travail individuels, tout en équilibrant les besoins de l’entreprise et en veillant à vivre selon notre culture."

Bien entendu, certains employés ne seront pas éligibles aux accords de travail à distance, comme ceux qui travaillent dans les laboratoires de Microsoft ou encore ceux qui forment d’autres employés.

Dans sa note de service, la société cofondée par Bill Gates a déclaré qu’il était possible pour ses travailleurs de déménager à travers les États-Unis ou peut-être à l’étranger, a déclaré The Verge.


Lire aussi : Combiner le télétravail et des vacances, un rêve ?


En bien ou en mal, ceux qui choisissent de déménager peuvent voir leur salaire changer en fonction de leur destination mais, bien que l’entreprise couvre les frais de bureau à domicile des employés, elle ne couvre pas les frais de réinstallation.

À la fin du mois de juin, Microsoft employait 163.000 personnes, dont 96.000 aux États-Unis. Certaines grandes entreprises technologiques ont déjà permis des arrangements permanents de travail à domicile, y compris Facebook, dont le patron, Mark Zuckerberg, a déclaré que la moitié du personnel du réseau social pourrait travailler en permanence à distance d’ici cinq à dix ans.