Microsoft dévoile sa nouvelle tablette, la Surface Go

Microsoft dévoile sa nouvelle tablette, la Surface Go
4 images
Microsoft dévoile sa nouvelle tablette, la Surface Go - © Tous droits réservés

On attendait la réponse de Redmond face aux iPad de Cupertino : la voici. La Surface Go est une tablette de 10 pouces, capable de rivaliser avec les derniers iPad, le tout pour un prix se situant sous les 400 dollars.

Les rumeurs allaient bon train ces dernières semaines concernant cette nouvelle Surface, et tous ceux qui l’attendaient de pied ferme ne devraient pas être déçus. La Surface Go est la plus petite d’une gamme composée des Surface Studio, Book, Laptop et Pro. Elle embarque un écran PixelSense de 10 pouces, avec un ratio 3:2 et une résolution de 1800 x 1200 pixels. 

À l’intérieur, on retrouve un processeur double coeur Pentium Gold 4415Y d’Intel, cadencé à 1,6GHz, ainsi que 4 Go de RAM et 64 Go de stockage (qui pourront être doublé pour une cinquantaine de dollars supplémentaires). La batterie promet une autonomie de neuf heures, et côté connectique, Microsoft a opté pour l’USB-C, tout en gardant le format propriétaire Surface Connector, le lecteur de carte microSD et… le port jack. Deux caméras sont également de la partie, avec une caméra frontale qui permettra d’utiliser " Windows Hello ", le système de reconnaissance faciale de l’entreprise, pour se connecter sans saisir de mot de passe. 

Côté accessoires, Microsoft a mis le paquet. En plus du traditionnel clavier (qui offre enfin une déclinaison sans Alcanthara) et du stylet Surface Pen, la Surface Go pourra être accompagnée d’une souris, afin de transformer la tablette en véritable ordinateur portable. À noter qu’une fois de plus, la tablette tournera sous Windows 10 S (un OS limité aux applications présentes dans le Windows Store), mais un passage à Windows 10 classique est possible et gratuit. 

Les précommandes sont désormais ouvertes en France, au Canada, au Royame-Uni, en Irelande, en Allemagne et aux États-Unis, avant un lancement prévu en août. Une version cellulaire sera disponible plus tard dans l’année, et qui sait, on pourra sans doute se la procurer officiellement en Belgique.