Microsoft annonce l'arrivée du Xbox Live sur iOS et Android

Microsoft annonce l'arrivée du Xbox Live sur iOS et Android
Microsoft annonce l'arrivée du Xbox Live sur iOS et Android - © Microsoft

L'arrivée du Xbox Live sur mobile offrira à n'importe quels jeux mobiles des fonctionnalités comme les "succès", les clubs, le Gamescore ou encore les listes d'amis.

Chaque développeur pourra choisir ce qu'il souhaite ajouter à son jeu, les fonctionnalités étant entièrement modulables. Du côté des joueurs, une simple connexion à un compte Microsoft suffira pour faire le lien. 

Certains jeux mobiles, développés par Microsoft, offraient déjà des "succès" (soit une liste d'objectifs à atteindre qui, une fois complétée, offre des trophées). L'idée derrière ce nouveau SDK (kit de développement) est d'étendre ces options à une large gamme de jeux pour smartphones et tablettes. 

Nous croyons en la communauté et le Xbox Live est vraiment au cœur de notre communauté de joueurs. Si vous regardez ce que nous avons fait, en particulier avec Minecraft, au cours des dernières années, nous avons amené Xbox Live sur autant de plates-formes possibles. Unissant vraiment toutes ces communautés avec une expérience singulière cohérente pour tous ces joueurs.

Certaines rumeurs annonçaient également l'arrivée du Xbox Live sur Switch, mais Kareem Choudhry, responsable cloud au sein de la firme de Redmond, annonce au site The Verge que ce n'est pas le cas pour l'instant : "Notre but est vraiment d'unir les deux milliards de joueurs de la planète. Mais nous n'avons pas d'annonce spécifiquement liée à la Switch à faire aujourd'hui."

Même son de cloche, sans doute plus logique cette fois, concernant l'éventuelle arrivée du service sur PlayStation : "Si vous vous êtes penchés sur ce que nous avons réalisé au cours des dernières années, vous avez pu remarquer que nous avons eu une approche très inclusive. Phil Spencer a été proactif sur des sujets comme le crossplay, la cross-progression et l'unification des réseaux de joueurs. Nous souhaitons vraiment nous associer avec le reste de l'industrie."

Bref, la balle est dans le camp de Sony.