Microsoft : 238 employées portent plainte pour harcèlement et discrimination

Microsoft : 238 employées portent plainte pour harcèlement et discrimination
Microsoft : 238 employées portent plainte pour harcèlement et discrimination - © Tous droits réservés

L'agence de presse Reuters a dévoilé plusieurs plaintes pour harcèlement et discrimination au sein de Microsoft, déposées dans un premier temps en interne par 238 salariées.

Différences de salaire, refus d'augmentation ou de promotions. Selon ces plaintes, la firme de Redmond aurait discriminé à de multiples reprises les femmes employées par l'entreprise. Pire encore, plusieurs d'entre elles déclarent avoir été harcelées sexuellement. Un document raconte qu'une stagiaire aurait été violée par un autre stagiaire, avant que celui-ci ne soit malgré tout engagé par l'entreprise. 

Ces faits seraient intervenus entre 2010 et 2016, mais Microsoft réfute toutes les plaintes à l'exception d'une seule, jugée "fondée" par l'entreprise. Pour autant, cela n'empêche pas ces employées et leurs avocats de tenter un recours collectif, qui pourrait concerner plus de 8000 femmes sur les 115 000 personnes qu'emploie Microsoft à travers le monde. 

De son côté, Microsoft répète que "la diversité et l'inclusion sont des valeurs importantes pour l'entreprise". À travers le communiqué de son porte-parole, elle souhaite voir "ses employés s'exprimer s'ils ont des inquiétudes, et s'efforcent de tout mettre en place pour leur faciliter la tâche".