Libra, la cryptomonnaie de Facebook change de nom et devient Diem

Facebook abandonne le nom Libra au profit d’un nouveau mot latin : Diem (“jour”).

Ce changement de nom s’inscrit dans une nouvelle stratégie visant à souligner l’indépendance du projet Diem par rapport au réseau social, dont l’image n’est pas très reluisante depuis plusieurs années. Pour Stuart Levey, PDG de l’association, “Le nom original était lié à une première itération du projet qui a reçu un accueil difficile de la part des régulateurs. Nous avons radicalement changé cette proposition.” Levey n’est pas un nouveau venu dans le domaine de la finance : cet ancien sous-secrétaire chargé du terrorisme pour l’administration Bush puis Obama a également fait un tour par la Banque HSBC. 

L’annonce du nouveau nom intervient quelques jours après l’annonce du Financial Times, qui revalait que la cryptomonnaie verrait enfin le jour en janvier 2021. Le quotidien britannique expliquait également que la monnaie serait limitée à ses débuts puisqu’il s’agira en réalité d’un “stablecoin”, une cryptomonnaie conçue pour minimiser la volatilité du prix. Le Diem sera donc adossé au dollar et sa valeur sera égale à la monnaie américaine. En d’autres termes, un Diem vaudra un dollar, et il n’est pas prévu pour l’instant d’adosser le Diem à d’autres devises. 

Le projet Diem fournira une plateforme simple permettant à l’innovation de la fintech de prospérer, aux consommateurs et aux entreprises d’effectuer des transactions instantanées à bas coût et hautement sécurisées”, poursuit Stuart Levey. 

Quant aux liens entre Diem et Facebook, Levey martèle ce changement de nom “doit signifier que l'association fonctionne de manière autonome et indépendante.” Selon le PDG, “nous n'essayons pas de couper tous les liens avec Facebook, loin de là.