Les ventes de l'HomePod augmentent, mais l'enceinte connectée d'Apple est toujours à la traîne

Les ventes de l’HomePod augmentent, mais l’enceinte connectée d’Apple est toujours à la traîne
2 images
Les ventes de l’HomePod augmentent, mais l’enceinte connectée d’Apple est toujours à la traîne - © Tous droits réservés

Un an après sa sortie, l’HomePod d’Apple voit ses ventes progresser de façon stable. Mais l’Amazon Echo et le Google Home sont loin devant et continuent de dominer le classement.

Une nouvelle estimation du CIRP (Consumer Intelligence Research Partners) indique qu’au troisième trimestre, 53 millions d’enceintes connectées ont été vendues aux États-Unis. Au deuxième trimestre 2018, les ventes plafonnaient à 50 millions. 

La star incontestée du marché reste encore et toujours l’Amazon Echo, qui séduit 70% des acheteurs. Google et son Google Home a convaincu 25% des consommateurs. Sur la troisième marche du podium, le HomePod d’Apple progresse, mais n’atteint que 5% des ventes. 

Selon le CIRP, les prix agressifs pratiqués par Amazon et Google leur donnent un avantage considérable (d’autant qu’Alexa et Google Assistant sont plutôt doués pour répondre à tous types de questions). Du côté d’Apple, on continue de jouer la carte “Premium”, avec une enceinte certes basée sur Siri, et donc limitée, mais qui propose un son salué par la critique, justifiant presque son prix de 349 euros. De plus, le HomePod n’est pour l’instant disponible que dans six pays (Australie, Royaume-Uni, États-Unis, Canada, Allemagne et France), ce qui limite forcément ses chiffres de ventes.