Les smartphones de luxe Vertu changent encore de propriétaire

Les smartphones de luxe Vertu changent encore de propriétaire
Les smartphones de luxe Vertu changent encore de propriétaire - © versed tech

La filiale ultra haut de gamme de Nokia est passée de mains en mains depuis 2012, pour finalement terminer chez un milliardaire Turc.

Les smartphones Vertu sont peu connus par le grand public, ils sont surtout courants les milieux du luxe. Ces smartphones sont vendus (en moyenne) 4500€, certains modèles dépassant allègrement la barre des 10000€. Et si le marché du luxe est généralement très rentable, Vertu semble avoir du mal à rester à flot.

Et pour cause, si les smartphones respirent le luxe à l'extérieur, en utilisant des matériaux prestigieux, à l'intérieur c'est une tout autre histoire. Les appareils affichent des performances très classiques, parfois inférieures aux smartphones haut de gamme comme les Samsung Galaxy S ou les iPhone.

Résultat, les ventes s'enlisent et l'entreprise passe d'un propriétaire à l'autre. Nokia s'en est débarrassée en 2012, Vertu est depuis passé dans les mains d'un fonds d'investissement suédois, pour ensuite atterrir dans un fonds d'investissement chinois. Cette fois, c'est Hakan Uzan, un milliardaire turc résidant en France qui a repris l'entreprise. 

Hakan Uzan a repris le constructeur anglais pour 57 millions d'euros, une fraction du prix auquel il a été vendu pour la première fois. Il s'est dit prêt à investir massivement dans l'entreprise pour "lui permettre d'atteindre son potentiel maximum". Pourtant, beaucoup pensaient l'entreprise prête à mettre la clé sous la porte. 

En 2004, Plus de 200 entreprises de la famille Uzan avaient été saisies par l'État turc pour éponger une dette dépassant les 5 milliards de dollars.