Les montres connectées seraient capables de détecter la Covid-19 avant les premiers symptômes

Selon CBS News, la smartwatch d’Apple serait en mesure de détecter des changements subtils au niveau du rythme cardiaque, ce qui peut indiquer qu’une personne a le coronavirus, jusqu'à sept jours avant qu'il ne se sente malade ou qu'une infection soit détectée par des tests.

Des chercheurs de l’hôpital Mount Sinai ont en effet découvert que les montres connectées (ce qui inclut également les montres Garmin ou encore les Fitbit) enregistrent la variabilité de la fréquence cardiaque. Soit la variation dans le temps entre chaque battement cardiaque, et qui est également une mesure du fonctionnement du système immunitaire d'une personne.

Notre objectif était d'utiliser des outils pour identifier les infections au moment de l'infection ou avant que les gens sachent qu'ils étaient malades”, explique Rob Hirten, professeur adjoint à la Icahn School of Medicine de Mount Sinai à New York et auteur de l'étude Warrior Watch. “Nous savions déjà que les marqueurs de variabilité de la fréquence cardiaque changent à mesure que l'inflammation se développe dans le corps, et la Covid est un virus incroyablement inflammatoire. Cela nous permet de prédire que les gens sont infectés avant même de le savoir.

Des tests ont été effectués sur 300 infirmiers, qui ont tous porté une Apple Watch entre le 29 avril et le 29 septembre. Le port d'une Apple Watch ne nécessite aucune intervention active de l'utilisateur et peut identifier les personnes qui pourraient être asymptomatiques. C'est un moyen de mieux contrôler les maladies infectieuse”, précise Hirten.

Du côté d’Apple, le PDG Tim Cook est au courant de l’étude, mais l’entreprise n’y a pas participé. De plus, les risques d’erreur sont trop importants pour implémenter une nouvelle fonctionnalité sur un produit aussi grand public.