Le prototype de la Nintendo PlayStation s’est vendu à 360.000 dollars

En décembre dernier, Heritage Auctions proposait un prototype unique de la Nintendo PlayStation, une console qui n’a jamais vu le jour.

En effet, dans les années 90, Nintendo s'était associé avec Sony, qui à l'époque, ne proposait pas encore de console de jeux. L’entreprise collabore alors avec Nintendo, qui souhaite mettre au point un accessoire pour la SNES, basé sur un support alors révolutionnaire : le Compact Disc. Mais au dernier moment, Nintendo fait marche arrière (il est question entre autres de soucis de droits de licence et de crainte de piratages) et s'associe avec Philips.

 

L'avènement de la PlayStation

La suite, vous la connaissez : pour ne pas jeter ses efforts à la poubelle, Sony décide de poursuivre le développement de son accessoire, qui deviendra en 1994 une console à part entière, la PlayStation. 

La console ne sera pas la première à privilégier le support CD (Sega était déjà sur l'affaire avec la Sega Saturn), mais l'impact de la PlayStation de Sony sera retentissant. La console accueillera des jeux devenus cultes, comme Gran Turismo (qui fait partie de des jeux les plus populaires sur Switch, PlayStation 4 et PlayStation VR en 2018), Silent Hill (qui pourrait faire son grand retour), Crash Bandicoot, Ridge Racer, Tomb Raider, Tony Hawk's Skateboarding ou Final Fantasy VII, une série qui délaisse pour l'occasion la console de Nintendo.

 

Un tien vaut mieux que deux tu l'auras

Le prototype quant à lui est retrouvé par hasard par un certain Terry Diebold. Fouillant dans des affaires appartenant à Olaf Olafsson, ancien PDG de Sony Computer Entertainment, Diebold décide d’acquérir la machine, avant de faire le tour du monde pour montrer le prototype et espérer en tirer quelques dollars. Plus de 1,2 million de dollars, pour être précis, soit le montant offert par un collectionneur norvégien, et refusé par Diebold.

Manque de chance, l’enchère n’aura pas permis de dépasser cette somme. Le prototype a été vendu pour “seulement” 360.000 dollars. Ce qui en fait malgré tout l’objet le plus cher de l’univers du jeu vidéo. Précédemment, le record était détenu par une copie neuve et jamais déballée de Super Mario Bros. NES, vendue 100.150 dollars.