Le patron d’Instagram n’est pas satisfait des Reels, l’alternative maison à TikTok

Dans une interview accordée au podcast Decoder publié par The Verge, Adam Mosseri avoue que l’état actuel des Reels ne lui donne pas une entière satisfaction.

Nous progressons à la fois en termes de partage et de consommation, mais nous avons encore un long chemin à parcourir. Et nous devons être honnêtes, TikTok a plus d’avance.

Ces mots, prononcés par Mosseri, confirment que les Reels ne sont pas encore au point. Un petit tour sur Instagram suffit pour s’en rendre compte. En effet, une majorité du contenu qui y est partagé vient tout droit de TikTok, qu’il s’agisse de tendances ou de type de contenu (blagues et memes répétés à l’infini), quand il ne s’agit pas carrément d’une republication d’une vidéo publiée à l’origine sur le réseau social chinois.


Lire aussi : EnjoyPhoenix répond après avoir été traitée de prostituée pour un réel Instagram


Dans l’interview, Mosseri explique également que les outils créatifs proposés par TikTok sont bien plus poussés que ceux d’Instagram, et que les équipes devront en proposer s’ils espèrent arriver à la hauteur de leur concurrent. “Je pense que nous devons nous améliorer dans la création d’outils plus puissants et créatifs, et donner aux gens qui sont plus créatifs que nous et qui créent du contenu au quotidien la capacité de faire quelque chose qui permet de se démarquer.

Enfin, le PDG reconnaît que les différents formats vidéo proposés par Instagram sont trop complexes et prête encore à confusion. Selon lui, la majorité des utilisateurs ne fait pas la différence entre une vidéo publiée sur Instagram ou publiée sur IGTV. “Nous cherchons comment nous pouvons – pas seulement avec IGTV, mais sur l’ensemble d’Instagram – simplifier et consolider nos idées, car l’année dernière nous avons placé beaucoup de nouveaux paris. Je pense que cette année, nous devons nous concentrer sur la simplicité.

L’interview complète est à découvrir sur le site de The Verge.