Le métro de San Francisco a été piraté

Le métro de San Francisco a été piraté
Le métro de San Francisco a été piraté - © Tous droits réservés

Un hacker a réussi à s'imiter dans le réseau informatique de l'entreprise de gestion des transports en commun de San Francisco.

Voilà une histoire assez peu banale. Le réseau de métro de San Francisco s'est fait piraté. Ne vous attendez pas à un remake du film "Speed" avec un métro, il s'agissait surtout du réseau global plus que du métro en lui-même. Le hacker a exigé la gratuité du service de transport pendant toute une journée, une demande suivie par les autorités.

Plus de peur que de mal, donc, mais l'histoire laisse tout de même assez perplexe. Le hacker a réussi à infiltrer à un réseau de plus de 2000 ordinateurs et à le mettre à mal. Le pirate a ensuite placé un "ransonware" sur le réseau, en exigeant une rançon pour tout rétablir à la normale.

Un incident confirmé, mais pas expliqué

La SFMTA (l'Agence Municipale des Transports de San Francisco) n'a pas communiqué grand chose sur l'histoire. On ne sait pas si la rançon a finalement été payée et à quel point l'attaque était problématique par rapport à la sécurité du métro. La bonne nouvelle pour les voyageurs, c'est que le métro était gratuit le jour de la prise de contrôle du hacker.