Le catalogue de Google Stadia accueille dix nouveaux jeux à la veille de son lancement

Le catalogue de Google Stadia accueille dix nouveaux jeux à la veille de son lancement
2 images
Le catalogue de Google Stadia accueille dix nouveaux jeux à la veille de son lancement - © Google Stadia

Le service de jeux vidéo en streaming de Google ne proposera pas 12, mais bien 22 jeux, dès demain, à tous les utilisateurs ayant été séduit par les différentes offres de lancement.

Il est vrai que la récente annonce des douze premiers jeux proposés par Stadia avait de quoi laisser dubitatif. Il y a certes la présence de valeurs sûres, comme Red Dead Redemption 2 ou Assassin's Creed Odyssey. Mais dans l'ensemble, les internautes n'avaient pas vraiment été séduits par la taille et l'importance de ce catalogue. 

Voilà pourquoi, à la veille du lancement de Stadia, dix nouveaux titres viennent s'ajouter aux douze déjà annoncés, sans doute pour rassurer les joueurs et tenter de faire taire les mauvaises langues.

Les dix nouveaux jeux sont :

  • Attack on Titan : Final Battle 2
  • Farming Simulator 19
  • Final Fantasy XV
  • Football Manager 2020
  • Grid
  • Metro Exodus
  • NBA 2K20
  • Rage 2
  • Trials Rising
  • Wolfenstein Youngblood

Ils rejoignent donc les douze titres déjà annoncés :

  • Assassin’s Creed Odyssey
  • Destiny 2: The Collection
  • GYLT
  • Just Dance 2020
  • Kine
  • Mortal Kombat 11
  • Red Dead Redemption 2
  • Thumper
  • Tomb Raider: Definitive Edition
  • Rise of the Tomb Raider
  • Shadow of the Tomb Raider: Definitive Edition
  • SAMURAI SHODOWN

Par ailleurs, Google annonce que Tom Clancy’s Ghost Recon Breakpoint, un titre prévu pour 2020, sera disponible d'ici la fin de l'année. Doom: Eternal, Watch Dogs: Legion, Gods & Monsters et Cyberpunk 2077 sont quant à eux assurés d'arriver en 2020. Espérons désormais que la qualité de l'infrastructure sera aussi bonne qu'annoncé. Google n'aura pas le droit à l'erreur de ce côté, surtout après avoir dévoilé 22 jeux dont la moitié d'entre eux ont entre un et six ans d'existence...