Le Brésil bloque le système de paiement de WhatsApp

Le 15 juin dernier, WhatsApp annonçait l’arrivée d’un système de paiement au sein de l’application, destiné dans un premier temps au marché brésilien. Mais moins de 10 jours après son lancement, l’option est déjà suspendue par la banque centrale brésilienne. 

Pour commencer, nous allons prendre en charge les cartes bancaires émises par Banco do Brasil, Nubank et Sicredi sur les réseaux Visa et Mastercard. Nous travaillons également avec Cielo, le processeur de paiements leader au Brésil. Nous avons développé un modèle ouvert pour attirer davantage de partenaires à l’avenir”, expliquait l’équipe en charge de la messagerie le 15 juin dernier. 

Mais ça, c’était avant que la banque centrale brésilienne ne vienne mettre son nez dans les affaires de Facebook, propriétaire de WhatsApp. En effet, l’institution brésilienne a ordonné à Visa et MasterCard de suspendre leur participation au système de paiement, afin de “préserver un environnement concurrentiel adéquat, en assurant l’interopérabilité, la rapidité, la sécurité, la transparence et le caractère ouvert et économique du système de paiement.

Toujours selon la banque centrale brésilienne, le système mis en place par WhatsApp pourrait causer “des dommages irréparables au système, en particulier en ce qui concerne la concurrence, l'efficacité et la confidentialité des données.

Ce n’est pas la première fois que Facebook rencontre des soucis avec ce système de paiement. La fonctionnalité avait déjà été rejetée en Inde en 2018, puis au Mexique. Selon Bloomberg, WhatsApp se dit surpris de la décision de la banque centrale brésilienne, déclarant que leur “objectif est de fournir des paiements numériques à tous les utilisateurs de WhatsApp au Brésil en utilisant un modèle ouvert. Nous continuerons de travailler avec des partenaires locaux et la Banque centrale pour rendre cela possible.