La vitesse de téléchargement de l'internet mobile surpasse de plus en plus celle de l'internet fixe

En France, comme dans de nombreux pays, l'offre mobile 4G est en moyenne supérieure à celle d'une connexion en WiFi.
En France, comme dans de nombreux pays, l'offre mobile 4G est en moyenne supérieure à celle d'une connexion en WiFi. - © SFIO CRACHO / Shutterstock

Il apparaît que les débits moyens observés dans le monde en 4G sont désormais majoritairement supérieurs à ceux des réseaux fixes accessibles en WiFi, selon une étude publiée par OpenSignal, éditeur d'une application mobile spécialisée dans la mesure des vitesses de connexion.

OpenSignal a comparé les vitesses de téléchargement observées depuis des terminaux mobiles (smartphones et tablettes) connectés à un réseau mobile ou au WiFi. Il ressort de cette étude que dans 41% des cas, soit 33 des 80 pays étudiés, les vitesses observées sont en moyenne plus rapides via le réseau mobile. Si l'on ne retient que la 4G, cette proportion passe à 50 pays, soit 63% de tous ceux étudiés

C'est en Australie que la différence est la plus flagrante (13 Mbps), devant le Liban (12,3 Mbps), le Qatar (11,8 Mbps), Oman (11 Mbps) et la Grèce (10,6 Mbps). En France, elle est de 2,5 Mbps, avec une moyenne de 20,2 Mbps pour le réseau mobile contre 17,7 Mbps pour les connexions en WiFi.

A noter que les meilleurs scores observés proviennent sans surprise d'Asie, avec la Corée du Sud qui obtient une moyenne de 45 Mbps sur son réseau mobile tandis que Singapour affiche une moyenne de 72,8 Mbps pour l'ensemble de ses connexions WiFi.

Le déploiement prochain de la 5G devrait encore amplifier la tendance.

Cette enquête a été réalisée par OpenSignal du 5 août au 3 novembre 2018. Elle prend en compte l'étude de plus 63 milliards de mesures réalisées depuis quelque 7,7 millions de terminaux dans le monde.


AFP