La messagerie WeChat passe la barre du milliard de comptes

En Chine, WeChat est omniprésent: l'application pour smartphone est à la fois messagerie mobile, réseau social, canal d'informations et de contenus, plateforme de vente en ligne et système de paiement électronique.
En Chine, WeChat est omniprésent: l'application pour smartphone est à la fois messagerie mobile, réseau social, canal d'informations et de contenus, plateforme de vente en ligne et système de paiement électronique. - © PETER PARKS / AFP

WeChat, la très populaire messagerie multifonctions du géant chinois de l'internet Tencent, compte désormais plus d'un milliard de comptes d'utilisateurs, s'est félicité le patron du groupe, Pony Ma.

En Chine, WeChat est omniprésent: l'application pour smartphone est à la fois messagerie mobile, réseau social, canal d'informations et de contenus, plateforme de vente en ligne et système de paiement électronique.

"Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels de WeChat dans le monde a dépassé la barre décisive d'un milliard", a déclaré lundi devant des journalistes le directeur exécutif de Tencent, Pony Ma, selon une vidéo diffusée par les médias chinois.

Contacté par l'AFP, Tencent a précisé qu'il parlait en réalité de "comptes d'usagers mensuels actifs". L'entreprise semble ainsi prendre en compte le fait qu'un même internaute peut ouvrir plusieurs comptes.

Fin septembre, le nombre de ces comptes sur WeChat (Weixin en mandarin) atteignait 980 millions, en hausse d'environ 16% sur un an, selon les derniers résultats en date du groupe.

De son côté, l'américain Facebook a annoncé en septembre que son application de messagerie Messenger avait dépassé 1,3 milliard d'usagers mensuels actifs.

L'emblématique multimilliardaire Pony Ma s'exprimait lundi en marge de la session annuelle de l'Assemblée nationale populaire (ANP), chambre d'enregistrement législative du régime dont il est membre. C'est, selon le magazine Hurun, le plus riche député du Parlement chinois.

L'essentiel des usagers de WeChat est en Chine continentale, même si Tencent cherche à doper son usage à l'étranger, notamment en misant sur sa popularité parmi les Chinois expatriés.

L'étroite censure des autorités chinoises sur l'application et les controverses sur le traitement par WeChat des données personnelles compliquent néanmoins son internationalisation.

Ainsi qu'un inconvénient pratique: les conversations WeChat sont uniquement stockées sur le portable de l'usager... et peuvent donc être perdues si l'appareil disparaît.

Coté à Hong Kong, Tencent, opérateur de WeChat mais aussi mastodonte des jeux vidéos mobiles, est devenu en novembre le premier groupe technologique chinois à être valorisé plus de 500 milliards de dollars, surpassant Facebook.

Il profite d'un marché immense en plein essor: 753 millions de Chinois se connectent au web via leur portable, selon des chiffres gouvernementaux.

Au mitan des années 2000, Tencent s'était imposé avec QQ, messagerie internet proche du MSN de Microsoft, avant de lancer en 2011 WeChat, aux fonctionnalités toujours plus étoffées.

Sur le terrain du paiement mobile, WeChat, qui permet de régler ses achats en magasin via un code-barre sur son téléphone, rivalise avec le système Alipay élaboré par le géant chinois de l'e-commerce Alibaba.

Tencent profite également du spectaculaire succès de son très addictif jeu mobile en réseau "Honor of Kings".


AFP