La messagerie Signal annonce un outil de floutage des visages

Alors que les manifestations s’enchainent aux États-Unis, de nombreuses personnes s’inquiètent des répercussions que peut provoquer la publication de photos sur les réseaux sociaux pour tous les manifestants clairement identifiables. 

Pour éviter aux manifestants d’être reconnus, la messagerie privée Signal annonce l’arrivée d’un nouvel outil bien pratique. 

Actuellement, des gens du monde entier manifestent et protestent contre le racisme et la brutalité policière, scandalisés par les récents meurtres de George Floyd et Breonna Taylor. Chez Signal, nous soutenons les personnes qui sont descendues dans la rue pour faire entendre leur voix”, explique Moxie Marlinspike, co-fondateur de la messagerie, sur le blog de l’entreprise. “Nous croyons que quelque chose en Amérique doit changer, et même si nous ne savons pas exactement comment, nous soutenons et faisons confiance aux personnes qui s'auto-organisent à travers le pays pour le comprendre.

Ce soutien prend donc la forme d’un nouvel outil, présent sur la version iOS et Android de l’application, et qui permet de masquer un visage ou d’effacer certains détails d’une photo (une plaque d’immatriculation, un badge ou autre signe distinctif). 

Une chose semble claire: 2020 est une assez bonne année pour se couvrir le visage”, remarque très justement Moxie Marlinspike.

Fidèle à ses principes de confidentialité, Signal précise que le processus de floutage se fait directement sur l’appareil de l’utilisateur et non pas sur un serveur. Et si le système de détection automatique des visages ne fonctionne pas à 100%, l’utilisateur aura toujours la possibilité d’ajouter manuellement des visages sur la photo.