La douane américaine saisit des OnePlus Buds en pensant qu’il s’agissait de contrefaçon d’AirPods

Le service des douanes et de la protection des frontières des États-Unis

(U.S. Customs and Border Protection) a annoncé la saisie via un tweet et un communiqué de presse, où on aperçoit très clairement une boîte de OnePlus Buds. 

Le service des douanes déclare avoir intercepté 2000 boîtes de OnePlus Buds, en provenance de Hong Kong, et annonce que la valeur est évaluée à 398 000 dollars, “s’il s’agissait de véritables AirPods”. 

Sauf que les OnePlus Buds, commercialisés depuis quelques semaines, sont bel et bien réels, et que chaque boîte indique très clairement qu’il s’agit de ces écouteurs, au look certes très proche des AirPods d’Apple, et non les écouteurs de la marque à la pomme.

Dans le communiqué, la U.S. Customs and Border Protection se félicite du travail accompli. “Les agents du CBP protègent quotidiennement le public américain contre divers dangers. L'interception de ces écouteurs contrefaits est le reflet direct de la vigilance et du succès de la mission par nos agents du CBP.

OnePlus a été contacté par divers sites américains au sujet de cette saisie, tout comme la douane américaine, mais aucun des deux n’a officiellement réagi pour l’instant. Le tweet de la CBP est en tout cas toujours en ligne, tout comme le communiqué de presse. Le compte twitter américain de OnePlus a de son côté tweeté un petit message en réaction : “Hey, rendez-nous ça !”