La CIA utilise des failles de sécurités dans les téléviseurs et les iPhone pour espionner

La CIA utilise des failles de sécurités dans les téléviseurs et les iPhone pour espionner
La CIA utilise des failles de sécurités dans les téléviseurs et les iPhone pour espionner - © ymgerman - Getty Images

D'après WikiLeaks, la CIA a activement travaillé au piratage de nombreux appareils électroniques pour pouvoir espionner plus facilement certaines cibles.

Le gouvernement américain est très actif concernant la surveillance numérique. On connait la NSA et son obsession pour la surveillance généralisée, cette fois c'est la CIA qui se retrouve dans le pétrin d'une affaire de piratage d'appareils électroniques.

Selon le site de Julien Assange, l'organisation américaine aurait réussi à s'introduire dans de nombreux appareils électroniques grand public comme des téléviseurs connectés, les iPhone, mais également les voitures et une myriade d'objets connectés. Le but est, au final, toujours le même : l'espionnage.

Apple rassure ses clients

L'iPhone, le smartphone d'Apple, est particulièrement mis en avant dans cette histoire de piratage. Apple a tenu à communiquer sur le sujet (fait rare). Selon la pomme, la majorité des failles utilisées par la CIA ont été comblées dans les dernières mises à jour, et les dernières sont en train de l'être.

Concernant les autres constructeurs d'objets concernés par les failles, il y a encore peu de communication. Pourtant, ce genre de faille ne peut être réglée qu'après avoir été découverte. Et rien ne dit que les nouvelles mises à jour ne comportaient pas, elles aussi, de nouvelles failles.

La CIA nie les accusations

Du côté de la Central Intelligence Agency, c'est le silence radio. L'organisation s'est refusée à tout commentaire, alors que WikiLeaks donne plus de 9000 documents signalés comme des documents internes et officiels.

C'est loin d'être la première fois que l'agence se retrouve avec ce genre d'accusation sur le bras, celle-ci a la particularité d'être d'une ampleur importante, et surtout de concerner une vaste partie de la population.