L’iPhone 13 ne devrait pas connaître de retard

Selon l’analyste Ming-Chi Kuo, le prochain flagship d’Apple arrivera dans les temps, c’est-à-dire aux alentours du mois de septembre. 

Contrairement à l’iPhone 12, qui a connu plusieurs retards de production à cause de la pandémie de Covid-19, l’iPhone 13 bénéficiera d’une production et d’un lancement similaire aux iPhone sortis avant la gamme iPhone 12. 

Cette année, cette gamme est arrivée en deux temps : l’iPhone 12 et iPhone 12 Pro en octobre, et l’iPhone 12 mini et iPhone 12 Pro Max en novembre, dans des quantités limitées. 

Dans une année “classique”, Apple débute généralement la production d’un iPhone durant l’été (contre septembre cette année). L’appareil est ensuite présenté lors d’une Keynote au début du mois de septembre, et est disponible immédiatement en précommande. 

Évidemment, l’analyse de Ming-Chi Kuo ne vaut que si la pandémie est contrôlée (notamment aux États-Unis, ce qui est loin d’être le cas actuellement). Mais l’arrivée d’un vaccin et d’une nouvelle administration à la tête de la Maison-Blanche sont deux bonnes nouvelles qui devraient jouer un rôle en 2021. 

Quant aux capacités de l’iPhone 13, on n’en sait encore peu de choses. Les premières rumeurs parlent d’une suppression du port Lightning (le téléphone se chargerait uniquement via la technologie MagSafe/Qi). Le smartphone pourrait également disposer d’un capteur périscope offrant un zoom plus important, comme on en retrouve sur les récents Huawei ou sur le S20 Ultra de Samsung.