L'Apple Watch bannie des conseils ministériels au Royaume-Uni

L'Apple Watch bannie des conseils ministériels au Royaume Uni
L'Apple Watch bannie des conseils ministériels au Royaume Uni - © Tous droits réservés

Les ministres anglais sont priés de laisser leurs montres pommées en dehors des salles de réunion, par crainte d'un piratage russe.

L'Apple Watch est un produit électronique comme un autre, avec ses systèmes de sécurités, mais aussi ses failles. C'est pourquoi aucune montre connectée (et spécialement l'Apple Watch, il semblerait que ce soit la seule ayant trouvé les faveurs de ministres anglais) n'est désormais plus tolérée pendant les réunions au sommet.

S'il est surtout question d'une sécurité globale, l'interdiction de ces montres frappées d'une pomme semble surtout être au fait d'une crainte de piratage venant de la Russie. Selon The Telegraph, les Russes seraient des pirates numériques particulièrement actifs, essayant de "pirater tout ce qu'ils peuvent".

Il s'agit d'une interdiction plus générale où même les smartphones et téléphones portables sont complètement bannis des réunions.Les ministres anglais sont priés de laisser leurs montres pommées en dehors des salles de réunion, par crainte d'un piratage russe.