L’App Store, un business qui pèse plus de 500 milliards de dollars

La boutique d’applications d’Apple fait vendre et rapporte beaucoup d’argent. C’est ce qu’annonce l’entreprise californienne, en publiant, à quelques jours de la prochaine Keynote, les résultats d’une étude.

En 2019, la boutique a, selon l’étude, permis de générer 519 milliards de dollars, “en facturation et en ventes à l’échelle mondiale”.

Selon Apple, “l’étude révèle que les paiements effectués directement aux développeurs par Apple ne représentent qu’une fraction du total considérable obtenu avec le calcul des ventes issues d’autres sources, comme les services et biens physiques. Comme Apple ne perçoit de commission que sur les facturations associées aux biens et services numériques, plus de 85 % du total de 519 milliards de dollars reviennent uniquement aux développeurs tiers et aux entreprises de toutes tailles.

Ainsi, 413 milliards de dollars, sur les 519 milliards qu’a permis de dégager en 2019 l’écosystème de l’App Store, provenaient des ventes de biens et services physiques. 

Parmi les applications les plus rentables, on retrouve évidemment les applications de m-commerce (ou commerce mobile), avec 268 milliards engrangés en 2019. Puis les applications de voyage (57 milliards de dollars), les VTC (comme Uber), avec 40 milliards de dollars. Enfin, les applications de livraison de repas atteignaient le chiffre de 31 milliards de dollars.

En ces temps difficiles marqués par l’incertitude, l’App Store offre des opportunités de long terme en matière d'entrepreneuriat, de santé et de bien-être, d'éducation et de création d’emplois, et aide ainsi à s’adapter rapidement à un monde en mutation”, explique Tim Cook, PDG d’Apple. “Nous nous engageons à aller encore plus loin pour soutenir la communauté mondiale de l’App Store — qu’il s’agisse de toutes celles et ceux qui œuvrent en solo à l’échelle locale ou d’entreprises qui emploient plusieurs milliers de personnes — et continuer à susciter l’innovation, à créer des emplois et à dynamiser la croissance économique pour l’avenir.

Lancé en 2008, l’App Store d’Apple est désormais disponible dans 175 pays. La boutique propose près de deux millions d’applications et est visitée chaque semaine par un demi-milliard d’utilisateurs.