Journée mondiale du jeu vidéo : Retour dans les années 70

Journée mondiale du jeu vidéo : Retour dans les années 70
3 images
Journée mondiale du jeu vidéo : Retour dans les années 70 - © Taito

À l'occasion de la journée mondiale du jeu vidéo, nous vous proposons tout au long de la journée un petit retour en arrière (non exhaustif) sur l'évolution du jeu vidéo au cours des cinq dernières décennies. Commençons tout de suite avec les années 70.

Les débuts d'une industrie

Si les années 50 et 60 ont vu naître quelques tentatives de ce qu'on appellera plus tard le jeu vidéo (comme le Nimrod en 1951, Tennis for Two en 1958 ou SpaceWar ! en 1962), c'est véritablement dans les années 70 que le médium prend son envol, avec l'arrivée des bornes d'arcade et des consoles de salon. 

Tout (ou presque) commence en 1971, quand Nolan Bushnell et Ted Dabney s'inspirent du SpaceWar ! de 1962 et créent "Computer Space" pour le compte de la société Nutting Associates, qui leur commande 1500 bornes d'arcade. Le jeu ne sera pas un succès, mais il lancera la carrière de Bushnell, qui, un an plus tard, créera sa propre entreprise : Atari. Avec l'aide d'un jeune ingénieur, Allan Alcon, il mettra au point et commercialisera en 1972 un des jeux les plus célèbres de l'histoire : Pong.

C'est également en 1972 que la première console de salon verra le jour : l'Odyssey, de Magnavox. Mais c'est la "Video Computer System", plus connu sous le nom de l'Atari 2600 qui, en 1977 (et ce jusqu'en 1991 !), connaîtra un succès incroyable, avec ses 30 millions d'unités écoulées. La console accueillera plus de 900 jeux, même si la plupart furent jugés plutôt médiocres. 

Enfin, notons qu'à la fin des années 70, une petite entreprise japonaise, jusqu'ici spécialisée dans les cartes à jouer, lance sa première borne d'arcade, Computer Othello. Nous sommes en 1978, et Nintendo ne se doute pas de l'impact que son nom et son savoir-faire auront sur l'industrie du jeu vidéo pendant plus de quarante ans. C'est également à la fin des années 70 que deux sociétés encore en activité de nos jours se lancent dans l'aventure : Konami (Frogger, Metal Gear, Silent Hill) et Activision (Pitfall!, Call of Duty). 

Les années 70 en cinq jeux cultes

(Cliquez sur les dates pour découvrir chaque jeu en vidéo)

1. Pong (1972)

Le jeu de ping-pong minimaliste qui a popularisé le jeu vidéo. Incontournable. 

2. Breakout (1976)

Le tout premier "casse-brique" de l'histoire, sur lequel ont travaillé Steve Wozniack et Steve Jobs, deux amis qui créeront Apple, en avril de la même année.

3. Space Invaders (1978)

Le premier shoot'em up, devenu un véritable phénomène culturel mondial, et tout particulièrement au Japon où il entraînera une pénurie de pièces de 100 yens. 

4. Asteroids (1977)

Un jeu vectoriel qui voulait capitaliser sur le succès au cinéma du premier Star Wars. Il deviendra le jeu d'arcade le plus vendu de l'histoire d'Atari. 

5. Death Race (1976)

Un jeu d'arcade qui se contrôlait avec un volant et une pédale d'accélération. Le but ? Écraser des "gremlins" au volant d'une voiture. Le jeu s'inspire du film "La course à la mort de l'an 2000" sorti en 1975 (et qui connut un remake en 2008) et fut le premier jeu vidéo à créer la polémique.