Intel se moque d’Apple dans une campagne peu inspirée

L’entreprise américaine a mis au point une " expérience sociale " visant à attirer les utilisateurs d’Apple vers ses produits. Et le résultat est plutôt gênant. 

Apple est habituée aux moqueries, des utilisateurs, mais également des marques, notamment Samsung, qui n’hésite pas à critiquer les " nouveautés " de la marque à la pomme à grand coup de campagnes dénigrantes.

À LIRE AUSSI

Le dernier exemple en date est signé Intel. Dans une vidéo de 4 minutes, visant à " rompre le sort " entre les fans d’Apple et les produits pommés, de " vrais " clients découvrent tout ce que propose Intel sur PC. À savoir une véritable customisation; de nombreux jeux vidéo; un ordinateur avec, non pas un, mais deux écrans tactiles; ou encore des ordinateurs pliables. 

Face à l’écran, les clients semblent découvrir une autre planète, comme si les PC n’existaient pas jusqu’à présent. Ce qu’on a un peu de mal à croire quand on sait que Windows est l’OS le plus utilisé au monde, et qu’il se vend bien plus de PC que de Mac. 

Si on comprend le point de vue d’Intel, sa communication se plante et passe à côté de son sujet. Apple, malgré ses milliards de dollars de bénéfices, est un outsider sur le marché des ordinateurs, et peut donc se permettre des campagnes où il est question de découvrir tout ce que macOS peut offrir. Ici, Intel souligne une évidence, dans un résultat plus proche de la parodie que du véritable coup de génie. 

Rappelons qu’il ne s’agit pas du premier coup d’essai d’Intel. En mars dernier, l’entreprise avait débauché l’acteur Justin Long, le " Mac " de la campagne " Mac vs PC " d’Apple, pour vanter les mérites de ses produits. Là aussi, la campagne avait été moquée et ratait complètement sa cible. 

Enfin, dernier point important : même s’ils disparaissent peu à peu, au profit de la puce M1, de nombreux Mac sont encore équipée d’une puce signée Intel...