Intel promet des PC compatibles 5G d'ici fin 2019

Intel a fait la démonstration d'un PC compatible 5G au Mobile World Congress 2018.
Intel a fait la démonstration d'un PC compatible 5G au Mobile World Congress 2018. - © Intel

Alors que la 5G est au coeur du Mobile World Congress, à Barcelone (Espagne), avec de nombreuses démonstrations faisant étalage des ses futures possibilités dans la maison ou la voiture, Intel a créé la sensation en présentant un premier prototype de PC compatible avec ce futur standard.

Cet ordinateur 2-en-1 comprend donc un modem 5G associé à des processeurs Intel Core i5 de dernière génération. Aucune performance en termes de débits n'a cependant été annoncée par le fabricant américain. Intel en profite pour annoncer une collaboration avec plusieurs constructeurs (Dell, HP, Lenovo et Microsoft) pour proposer ce type de PC au grand public dès le semestre 2019.

Avoir accès depuis son PC à une connexion rapide, n'importe où et n'importe quand

Bien plus qu'une nouvelle génération de standard de connexion mobile, la 5G est une source de promesses formidables pour les utilisateurs, avec la possibilité à venir de profiter d'un live streaming parfaitement fluide, d'outils liés à la réalité virtuelle (VR) sans fil, de commander facilement différents périphériques et objets connectés dans la maison, etc. De fait, un PC compatible 5G pourra alors faire encore un peu plus office de centre nerveux du foyer.

Pour Intel, il s'agit aussi de rattraper Qualcomm, précurseur en la matière, qui a activement participé au développement des premiers PC compatibles 4G, lesquels arrivent timidement sur le marché (d'abord aux États-Unis et courant 2018 en Europe). Ces PC dits "toujours connectés", malgré des performances moindres et certaines limitations, proposent davantage d'autonomie et une connexion quasi infaillible, pouvant basculer à tout moment du Wi-Fi à la 4G, et vice versa.

A noter que Qualcomm avait également réalisé une première démonstration d'une connexion 5G sur une puce modem installée dans un smartphone de test à l'automne 2017, l'idée étant de pouvoir proposer des terminaux compatibles dès le 1er semestre 2019.

 

 

 

(Mobile Word Congress, du 26 février au 1er mars 2018 à Barcelone, site Web : mobileworldcongress.com)


AFP