IKEA veut mettre de l'intelligence artificielle dans ses meubles

Les premiers meubles "intelligents" de l'entreprise, qui intègre des chargeurs sans fil.
Les premiers meubles "intelligents" de l'entreprise, qui intègre des chargeurs sans fil. - © IKEA

Le constructeur suédois a ouvert une grande étude pour comprendre les attentes du consommateur par rapport à l'intelligence artificielle.

Peut-être qu'un jour, votre canapé vous parlera. Ou s'adaptera selon vos préférences, dirigé par une intelligence artificielle globale dans votre maison. Ça, c'est pour le scénario de science-fiction que l'on verra certainement débarquer chez nous en 2050.

Une grande étude pour comprendre les attentes de l'IA

En attendant, l'intelligence artificielle et les assistants-domestiques posent toujours question, notamment sur les activités qu'ils devraient remplir pour satisfaire les attentes du consommateur. Dans les résultats de cette enquête, nommée "Do you speak human ?" ("Parlez vous l'humain ?") on apprend plusieurs choses. Notamment que le public préfère un assistant virtuel sans genre, plutôt que féminin ou masculin, et qu'il le préfère ressemblant à l'humain, plutôt que robotique. Le consommateur lambda veut également que l'IA (Intelligence Artificielle) sache, à l'avance, ce qu'il veut et pourquoi. Enfin, l'IA en question est préférée sans religion plutôt que suivant la même religion que son propriétaire.

Nos maisons seront bientôt plus intelligentes que nous

IKEA travaille sur plusieurs projets liés de près ou de loin à cette thématique, notamment sur de l'éclairage intelligent, comme Philips et ses fameuses Hue, et également des meubles du quotidien intégrant des solutions de recharge sans fil pour smartphone.

En avançant dans un monde où la technologie prend de plus en plus de place, il est logique de voir les objets du quotidien s'adapter et suivre la tendance. Pour le meilleur et pour le pire. Se retrouver avec un canapé parlant pourra sûrement se ranger dans la catégorie du "pire".