Google dévoile la liste des nouveaux moteurs de recherche sur Android

Google dévoile la liste des nouveaux moteurs de recherche sur Android
Google dévoile la liste des nouveaux moteurs de recherche sur Android - © Photo by Charles on Unsplash

Comme l'a exigé la Commission européenne, Google propose désormais des moteurs de recherches alternatifs sur Android. Voici les trois choix retenus pour la Belgique.

Google veut éviter de nouvelles sanctions financières. Voilà pourquoi la firme de Mountain View s'est pliée aux exigences de la Commission européenne, qui souhaitait briser la situation de monopole du moteur de recherche par défaut. 

Pour établir cette liste, Google a mis en place un système d'enchères : trois places par pays, accordées aux moteurs de recherche indiquant la somme qu'ils sont prêts à payer à Google par utilisateur optant pour ce moteur de recherche. Google facturera ensuite chaque moteur de recherche selon le nombre d'internautes ayant opté pour leur service.

Si le procédé n'a pas plus aux concurrents de Google, voici malgré tout la liste des moteurs de recherche disponibles en Belgique, pour la période s'étalant du 1er mars au 30 juin 2020 :

  • DuckDuckGo
  • Info.com
  • Qwant

Soit deux alternatives américaines, DuckDuckGo et le peu connu Info.com, et une alternative française, Qwant. 

En jetant un oeil à la liste des moteurs de recherches sélectionnés par pays, on note un gros perdant, à savoir Bing, le moteur de recherche de Microsoft, qui ne parvient à trouver une place qu'au Royaume-Uni. 

Quant à DuckDuckGo, qui gagne une place dans chacun des 28 pays, la victoire est amère. "Nous pensons qu'un menu de préférences de recherche est un excellent moyen d'augmenter significativement le choix des consommateurs s'il est correctement conçu", a déclaré un porte-parole de l'entreprise. "Nos propres recherches ont renforcé ce point et nous attendons avec impatience le jour où les utilisateurs d'Android en Europe auront la possibilité de faire facilement de DuckDuckGo leur moteur de recherche par défaut lors de la configuration de leurs téléphones. Cependant, nous pensons toujours qu'une enchère pay-to-play avec seulement 4 places possibles ne convient pas, car cela signifie que les consommateurs n'auront pas tous les choix qu'ils méritent et que Google en profitera au détriment de la concurrence."