Google développerait son propre bloqueur de publicité

Google apps on Android phone
Google apps on Android phone - © ymgerman - Getty Images

Une stratégie assez particulière pour une entreprise qui base la majorité de son chiffre d'affaires sur la publicité web.

Google est l'une des plus grosses entreprises au monde, et vend pourtant très peu de produits. Chrome, YouTube, Android, Maps, Gmail, autant de services gratuits pour l'utilisateur, mais qui rapporte pourtant des dizaines de milliards à l'entreprise. Mais comment ? La pub, évidemment.

Pourtant, Google serait en train de développer son propre "adblock", d'après le Wall Street Journal. Il faut dire que ces bloqueurs de publicité représentent un marché à part entière, puisque certains d'entre eux prévoient des versions "premium", autrement dit payantes. L'entreprise californienne essayerait donc de prendre une partie de ce marché, et de ne bloquer qu'une partie des pubs.

Un tri dans les publicités bloquées

L'idée serait ici de ne bloquer que les publicités considérées comme intempestives. Les vidéos en lecture automatique avec le son, les "pop-up", les visuels couvrant le contenu de site, pour, en quelque sorte, nettoyer les pages web et les rendre plus lisibles. Il n'est pourtant pas question de supprimer toute la publicité, en laissant les bannières et autres carrés publicitaires, beaucoup moins envahissants. Car, ne l'oublions pas, ces annonces représentent souvent des sources de revenus vitales pour les sites web, qui peuvent exister grâce à cette publicité.

Le bloqueur de Google serait activé par défaut sur Chrome, à la fois sur mobile et sur les ordinateurs classiques.