Google abandonne définitivement sa voiture autonome

Google abandonne définitivement sa voiture autonome
Google abandonne définitivement sa voiture autonome - © Tous droits réservés

Le géant va se concentrer sur les système d'automatisation plutôt que sur la voiture en elle même.

Google a laissé tombé sa Google Car, mais pas ses projets pour la voiture. L'entreprise a décidé que le développement d'une voiture à proprement parler n'avait pas de sens, mais qu'il était surtout important de développer les systèmes qui rendent autonome une voiture.

Waymo, filiale d'Alphabet, la maison mère de Google, a donc décidé de se concentrer sur les systèmes plutôt que sur la voiture en elle-même.

Les "FireFlies", les voitures développées par Google, seront donc mise au placard au profit de monospace développé avec le groupe Fiat, spécialement dédiés au système autonome. La voiture intégrera (et intègre déjà) toute l'électronique nécessaire pour la conduite autonome.

Pas de voiture, mais une voiture autonome

Apple ainsi que Uber ont choisi la même voi, en empruntant des véhicules de série pour développer leurs technologies, plutôt que de développeur leurs propres voitures. Il est fort probable de voir dans le futur des partenariats se nouer entre les grandes entreprises high-tech et les constructeurs de voitures, qui eux, ne maîtrisent pas suffisamment les technologies pour créer de tels systèmes.

Aujourd'hui, seul Tesla a réussi à développer à la fois sa voiture et son système autonome. Si la version finale de "l'autopilote" n'est pas encore achevée, les Model S et Model X sont déjà capables de se conduire seules sur les grands axes. Les autres entreprises semblent avoir encore beaucoup de travail pour rattraper le constructeur.