Game of Thrones : Le premier épisode de la dernière saison a été téléchargé illégalement plus de 54 millions de fois

Game of Thrones : Le premier épisode de la dernière saison a été téléchargé illégalement plus de 54 millions de fois
Game of Thrones : Le premier épisode de la dernière saison a été téléchargé illégalement plus de 54 millions de fois - © HBO

L'épisode 1 de la huitième saison de Game of Thrones a été vu par plus de 17 millions de téléspectateurs sur HBO, la chaîne américaine qui diffuse la série. Mais illégalement, Game of Thrones connaît un succès encore plus grand.

Impossible de passer à côté. Les six épisodes de la dernière saison de Game of Thrones sont là. Dimanche dernier, le premier épisode était diffusé partout dans le monde (et en exclusivité sur BeTv en Belgique). Mais cela n'empêche pas des millions d'internautes de visionner la série illégalement. 

En huit ans, Game of Thrones s'est souvent placé en haut classement des séries les plus téléchargées illégalement, et cette dernière saison n'échappe pas à la règle, malgré la multitude d'offres légales permettant de découvrir les épisodes à moindres frais. 

Selon les données récoltées par la société MUSO (spécialisée dans l'analyse des téléchargements illégaux), le premier épisode aurait été téléchargé par 54 millions d'internautes à travers le monde. Comme l'explique Andy Chatterley, PDG de l'entreprise, "Les chiffres relatifs au piratage pour les premières 24 heures de l’épisode montrent que ces audiences ne peuvent pas et ne doivent pas être ignorées. Malgré les efforts considérables déployés au niveau mondial pour lutter contre le piratage au cours des deux dernières années, ces données montrent que les consommateurs sont toujours poussés vers des sources sans licence pour trouver du contenu. Il est impératif que les détenteurs de droits comprennent que le public issu du piratage fait partie de leurs fans les plus dévoués, ce qui, par-dessus tout, offre une vaste opportunité commerciale."

Toujours selon le rapport de MUSO, près de 77% de ces "téléchargements" illégaux proviennent de méthodes plus récentes, comme des sites miroir ou l'IPTV, qui permet d'accéder à des millions de chaînes de télévision à travers le monde. Le téléchargement en direct (via des sites de partages) plafonne alors à 12% de ces 54 millions, contre 11% contre des téléchargementsn torrent. Enfin, on apprend que le premier pays à télécharger illégalement la série est l'Inde, suivi de la Chine. Soit deux pays très peuplés, et qui affectionnent tout particulièrement les aventures des sept royaumes.