Galaxy Z Flip : Un Youtubeur remet en question la qualité de l'écran

Galaxy Z Flip : Un Youtubeur remet en question la qualité de l’écran
Galaxy Z Flip : Un Youtubeur remet en question la qualité de l’écran - © JerryRigEverything

Le Youtubeur JerryRigEverything est un habitué des tests de durabilité. Logiquement, le Galaxy Z Flip, second smartphone pliable de Samsung, n’a pas échappé à la séance de torture.

Depuis la sortie du Galaxy S6, JerryRigEverything (ou Zack Nelson de son vrai nom) teste chaque écran de smartphone à l’aide d’une échelle, déterminant sa résistance aux rayures. Le Youtubeur gratte la surface de l’écran à l’aide d’outils de plus en plus agressifs, en rappelant que du plastique se raye au niveau deux ou trois de son échelle, tandis que le verre résiste jusqu’au niveau 5 ou 6, le saphir au niveau 8 ou 9 et le diamant au niveau 10. 

Qu’en est-il alors du Galaxy Z Flip, et de son écran UTG, pour Ultra Thin Glass, soit du verre ultra fin, une technologie développée par Samsung ? Disons que si vous êtes sensibles, on vous déconseille de jeter un oeil à la vidéo. 

 

En effet, dès le premier test, au niveau 2, l’écran du smartphone pliable vendu 1380 dollars affiche des marques prononcées, qui ne feront que s’aggraver au fur et à mesure de la séance de torture. Autrement dit, si Samsung annonce que son écran est en verre, celui-ci se comporte comme du plastique et ne résiste pas aux griffes et aux coups (le youtubeur parvient même à marquer l’écran de son ongle) tout comme le premier Galaxy Fold ou le récent Motorola Razr. 

Selon JerryRigEverything, la technologie de Samsung ne serait rien de plus qu’un polymère, composé d’un mélange de plastique et de verre. Le reste ne serait que du marketing basique. Le test se poursuit pendant 12 minutes, durant lesquelles le youtubeur continue de griffer le téléphone avec un cutter, avant de bruler l’écran et de plier le smartphone dans le mauvais sens. On vous avait prévenus, âmes sensibles s’abstenir.