Galaxy Fold : Samsung modifie le film protecteur et la charnière de son smartphone pliable

Galaxy Fold : Samsung modifie le film protecteur et la charnière de son smartphone pliable
2 images
Galaxy Fold : Samsung modifie le film protecteur et la charnière de son smartphone pliable - © Mark Gurman

Après de nombreux problèmes rencontrés par des journalistes suite à leur test du Galaxy Fold, Samsung a du revoir sa copie. Et les problèmes auraient enfin été identifiés.

Allez, on reprend depuis le début (pour la dernière fois ?) : En avril, Samsung a preté à plusieurs journalistes américains un Galaxy Fold, premier smartphone pliable du constructeur, dont la commercialisation était initialement prévue chez nous le 3 mai. Mais rien ne s'est passé comme prévu. Après plusieurs jours d'utilisation, des journalistes réputés comme Dieter Bohn (The Verge), Mark Gurman (Bloomberg), Joanna Stern (The Wall Street Journal), Steve Kovach et Todd Haselton (CNBC) ou encore le Youtubeur Marques Brownlee ont tous annoncé que l'écran de leur exemplaire de test n'avait pas résisté bien longtemps. 

Pour certains, l'écran ne s'allumait plus du tout. Pour d'autres, seule une partie était encore fonctionnelle. Et dans de nombreux cas, l'écran clignotait ou affichait des lignes et autres bugs visuels. Suite à ces premiers retours tous publiés sur Twitter, Samsung avait annoncé que ses équipes allaient « étudier consciencieusement ces appareils pour déterminer les causes de ces problèmes ». En attendant cette analyse, un élément de réponse avait déjà été communiqué par plusieurs des journalistes concernés. En effet, le Galaxy Fold est livré avec un film de protection préinstallé, recouvrant l'écran intérieur de l'appareil. Une protection que beaucoup de journalistes ont retirée, pensant qu'il s'agissait d'un simple film protecteur comme il en existe beaucoup sur les produits neufs. Sauf que dans le cas du Galaxy Fold, le film n'est pas destiné à être retiré. Un avertissement est d'ailleurs présent sur plusieurs versions du packaging, mais les versions tests prêtées en avance aux journalistes n'en faisaient pas mention.

Voilà donc la principale cause des soucis de Samsung. Pour y remédier, le constructeur aurait, selon Yonhap et The Next Web, renforcé l'intégration de la protection à l'écran. Celle-ci serait plus difficile à enlever et devrait donc dissuader les distraits. De plus, de nombreux avertissements seront ajoutés sur le produit et sur le packaging. Quant à l'autre soucis rencontré par certains journalistes (tous n'avaient pas décollés cette protection), Samsung semble également avoir trouvé une solution. En effet, la charniere aurait été retravaillée pour réduire l'espace entre les deux parties du smartphone. Les poussières et autre débris ne pourront donc plus s'y loger aussi facilement qu'avant, et dérégler l'appareil par la même occasion. 

Ce Galaxy Fold modifié serait actuellement testé par Samsung dans ses usines coréenne. Si le smartphone ne rencontre pas d'autres soucis, il pourrait être commercialisé au mois de juin. Selon une source proche du dossier, « Samsung n'a pas encore confirmé officiellement la date de lancement car l'entreprise doit obtenir une nouvelle licence pour le produit. »