Fini les miettes et les poussières sous les touches du clavier, Apple a la solution

Fini les miettes et les poussières sous les touches du clavier, Apple a la solution
4 images
Fini les miettes et les poussières sous les touches du clavier, Apple a la solution - © Tous droits réservés

Dans un brevet récemment rendu public, on découvre les différentes méthodes envisagées par la firme de Cupertino pour rendre ses claviers plus résistants à la poussière.

En 2015, Apple présentait le MacBook, un portable ultra-fin, doté d’un écran de 12 pouces et d’un nouveau clavier aux touches plates. Le mécanisme avait en effet été repensé pour affiner la taille du clavier et de l’ordinateur de manière générale. Ainsi, les touches ne s’enfonçaient plus que d’un millimètre seulement, contre 1,5 voire 2 millimètres sur des claviers classiques. Mais si l’ordinateur gagnait en finesse, il était également plus sensible aux miettes et autres poussières pouvant se loger sous les touches. Il n’aura d’ailleurs pas fallu attendre longtemps pour que les premiers retours négatifs se fassent entendre. Touches bloquées ou difficiles à presser : en pensant solutionner un problème, Apple en avait créé un nouveau. 

D’où ce brevet, déposé le 8 septembre 2016, proposant deux solutions. La première s’inspire du clavier de l’iPad Pro et consiste à placer une fine membrane sous chaque touche, afin que celles-ci deviennent complètement hermétiques. La seconde s’inspire de l’Apple Watch, avec la présence d’un soufflet qui éjecterait les poussières à chaque pression, tout comme la montre connectée qui est capable d’éjecter l’eau du micro ou du haut-parleur en faisant vibrer les membranes. 
 

Comme tous les brevets, rien ne garantit que ces idées verront le jour. Mais si Apple se penche sur le problème (que d’autres marques ont déjà réussi à solutionner, notamment les claviers Topre), c’est que celui-ci est bien réel et qu’il est remonté aux oreilles des dirigeants de l’entreprise. La mise en place d’une de ses solutions permettrait également de garder la finesse actuelle des laptops proposés par Apple, un argument de vente qui continue d’être mis en avant lors des keynotes.