Facebook : profil modifié : "décédé"

Facebook : profil modifié : « décédé »
3 images
Facebook : profil modifié : « décédé » - © guirong hao - Getty Images/iStockphoto

Votre grand-père est mort il y a quatre ans et pourtant une partie de ses " amis " Facebook continue à lui souhaiter un joyeux anniversaire chaque année…

Comment lui accorder son repos virtuel ?

Même si on ne meurt jamais sur Internet. Même si on nous rabâche et nous le rabâchons à nos enfants : tout ce que nous postons sur les réseaux sociaux restera dans l’univers numérique pour l’éternité et l’au-delà…. Même si nous effaçons cette petite photo pas à notre avantage, ce gros coup de colère que l’on regrette assez vite.

Digitalement, rien ne s’efface mais nous pouvons décider de ce que notre profil Facebook deviendra après notre mort.

Gérer sa mort sur Facebook

Dans les paramètres généraux de votre profil, vous trouvez les " paramètres de transformation en compte de commémoration ".

Deux options : soit vous désignez un " légataire " parmi vos amis, soit votre profil sera supprimé après votre décès

En souvenir de…

Le " contact légataire " a accès à votre compte mais ne devient pas son titulaire. Il peut modifier votre photo de profil et de couverture, gérer les publications hommages sur votre mur, trier les publications post-mortem, sélectionner leur visibilité et même répondre à de nouvelles invitations d’amitié. Mais cet ami désigné n’a pas accès à la messagerie et ne peut virer vos amis ni en inviter de nouveaux !

Votre profil est alors modifié par l’expression " En souvenir de " qui s’affiche à côté de votre nom.

Inexistant sur Facebook

Si vous choisissez que votre compte soit supprimé définitivement après votre décès, vous pouvez le paramétrer. Un formulaire de " demande spéciale " devra être envoyé par un membre de la famille proche ou " un exécutant " à l’Assistance de Facebook pour les informer de votre mort. Toutes vos infos, photos et publications seront définitivement supprimées de Facebook et votre profil disparaîtra totalement.

Vous voilà informé pour reposer en paix virtuelle, du moins sur Facebook.