Facebook lance l'Oculus Go, un casque de réalité virtuelle indépendant

Facebook lance l’Oculus Go, un casque de réalité virtuelle indépendant
3 images
Facebook lance l’Oculus Go, un casque de réalité virtuelle indépendant - © Tous droits réservés

Le réseau social se positionne entre le Gear VR de Samsung et son Oculus Rift, afin de rendre la réalité virtuelle plus abordable.

Un milliard en réalité virtuelle

Pour tester la VR, le moyen le plus simple aujourd’hui reste de glisser son smartphone dans un casque de type “Google Cardboard”, autrement dit un casque en carton facilement assemblé, et doté de deux lentilles rudimentaires qui jouent le rôle de loupes.

Mais pour Mark Zuckerberg, qui veut amener un milliard de personnes à la réalité virtuelle, il faut bien mieux qu’un Cardboard. C’est là qu’entre en jeu l’Oculus Go. Annoncé le 11 octobre lors de la conférence dédiée à la gamme, le Go est un casque indépendant, qui contrairement à son grand frère, n’a pas besoin de se connecter à un PC. Et là où des cardboard ou des Samsung Gear VR ont besoin qu’on y glisse un smartphone, le Go propose son propre écran.

Un point d’entrée à 199 $

Selon le patron d’Oculus, Hugo Barra, l’Oculus Go est “de loin la manière la plus simple de se lancer dans la réalité virtuelle”. Il est vrai que pour son prix, la liste des fonctionnalités est plutôt prometteuse. Un écran LCD de 2560 sur 1440 pixels. Deux lentilles repensées pour diminuer les reflets au maximum. Un son 3D intégré au casque, permettant une utilisation sans écouteurs. Et une petite télécommande similaire à celle proposée avec le Gear VR, afin que le développement soit facilité sur les deux plateformes.

Une démocratisation de la VR pourrait faire du bien à cette technologie. Pour une expérience, disons “sérieuse”, le meilleur moyen de se plonger dans la réalité virtuelle reste aujourd’hui le Playstation VR. Mais entre le casque, la caméra et les manettes dédiées, le pack tourne autour des 500 euros.

En amenant la VR sans PC et sans Smartphones aux alentours de 200 euros, Facebook risque fort de séduire les consommateurs. Alors que l’attention semble se porter actuellement sur la réalité mixte, mélangeant réalité virtuelle et réalité augmentée dans un seul casque, la proposition d’Oculus pourrait redonner un (dernier ?) coup de boost à la technologie. Il faut dire qu’une fois l’effet de surprise passé, les casques ont tendance à prendre la poussière…

L’Oculus Go sera disponible début 2018 et pourra, dès son lancement, profiter des centaines d’apps conçues pour le Samsung Gear VR.