Facebook interdit l’expression “Stop the Steal”

Le réseau social continue de rattraper son retard en matière de modération. Après avoir fermé le groupe Facebook “Stop the Steal” en novembre dernier, c’est désormais toute mention du slogan qui est bannie. 

Stop the Steal”. Arrêtez le vol. La phrase est bien connue des partisans de Donald Trump, qui estiment que l’élection de Joe Biden était truquée. Et à quelques jours de l’investiture du 46e président des États-Unis, le 20 janvier prochain, le réseau social a décidé de supprimer toute mention du slogan. 

Dans un article publié sur le blog de l’entreprise, Facebook détaille les mesures prises pour s’assurer que le 20 janvier se déroule sans accroc. “Avec les tentatives continues d’organiser des événements contre le résultat de l’élection présidentielle américaine qui peuvent conduire à la violence, et l’utilisation du terme par les personnes impliquées dans les violences de mercredi à Washington, nous franchissons cette étape supplémentaire en vue de l’inauguration”, expliquent Guy Rosen et Monika Bickert, respectivement vice-président de l’intégrité et vice-présidente de la gestion globale de la politique interne. 

Facebook annonce également que les publicités politiques sont toujours interdites pour le moment : “Outre la suspension indéfinie du compte du président Trump que nous avons annoncée le 7 janvier, nous maintenons notre pause sur toutes les publicités aux États-Unis sur la politique ou les élections. Cela signifie que nous n'autorisons aucune publicité des politiciens, y compris du président Trump.

Dans une interview accordée à Reuters, Sheryl Sandberg, directrice opérationnelle de Facebook, précisait que les précédentes mesures mises en place par le réseau social ont permis d’éjecter des groupes violents de la plateforme : “Nous avons éliminé QAnon, Proud Boys, Stop the Steal et tout ce qui concernait une éventuelle montée de violence la semaine dernière. Je pense que ces événements ont été largement organisés sur des plateformes qui n’ont pas nos capacités pour arrêter la haine, qui n’ont pas nos normes et qui n’ont pas notre transparence.