Facebook annonce de profonds changements sur son news feed

Facebook annonce de profonds changements sur son news feed
Facebook annonce de profonds changements sur son news feed - © Tous droits réservés

Ce n'est un secret pour personne, le news feed de Facebook est devenu un panneau publicitaire géant, où s'enchainent les publications promotionnelles, les vidéos pompées sur d'autres plates-formes et du clickbait en tout genre. Et dans le tas, difficile d'y retrouver les publications de vos amis...

Voilà pourquoi Facebook a décidé de "rapprocher les gens". Du moins c'est ce qu'indique l'article publié sur le blog de l'entreprise, détaillant pas à pas les mesures qui seront prises dans les mois qui viennent afin d'inverser la tendance. Pour se réinventer, le réseau social va donc revenir à la formule qui a fait son succès : plus de contenus d'amis, et moins de contenus "passifs", autrement dit des publications de pages que vous suivez. 

Selon Mark Zuckerberg, l'idée est de mettre en avant des publications plus significatives. Dans une interview au New York Times, il déclare que Facebook a étudié les différents types de publications qui stressent ou blessent les utilisateurs afin de réduire leur impact. "Nous avons créé Facebook pour aider les gens à rester connectés et les rapprocher des personnes qui comptent pour elles. Récemment, nous avons eu des retours de nos utilisateurs selon lesquels les contenus publics - les posts des entreprises, des marques et des médias - masquaient les moments personnels"

Si ce changement est une bonne nouvelle pour les utilisateurs, cela annonce une perte de visibilité considérable pour les éditeurs de contenus qui publient quotidiennement sur leur page. Comme l'explique l'entreprise dans un communiqué de presse : "Avec cette mise à jour, les pages pourraient voir leur "reach", leur audience vidéo et leur trafic diminuer. L'impact sera variable en fonction des pages et de différents facteurs, notamment du type de contenus qu'elles produisent et de la façon dont les utilisateurs interagissent avec. Les pages qui publient des posts auxquels les gens réagissent ou commentent peu pourraient voir une plus grosse baisse de leur mise en avant"

Dans son interview, Zuckerberg conclut, grand prince : "En faisant ces changements, je m'attends à ce que le temps que passent les utilisateurs sur Facebook et les mesures d'engagement diminuent. Mais j'espère aussi que le temps qu'ils passeront sur Facebook soit plus utile. Si nous faisons le bon choix, je crois que ce sera une bonne chose pour notre communauté et notre business sur le long terme".

Voilà ce qu'il aime Mark Zuckerberg : que l'on puisse retrouver les photos de vacances de nos amis ou les photos des nouveaux nés... tout en nous faisant croire que la publicité passe au second plan...