Face au piratage, Spotify durcit le ton

Face au piratage, Spotify durcit le ton
2 images
Face au piratage, Spotify durcit le ton - © Tous droits réservés

Le service de streaming musical a détecté des "activités anormales sur son application". Comprenez une utilisation frauduleuse du service, grâce à des applications pirates permettant de profiter de l'entièreté du catalogue, le tout sans pub, et sans débourser un seul euro.

Le site Torrent Freak détaille les mesures prises par Spotify. À savoir l'envoi d'un mail aux propriétaires, des comptes concernés, et la suspension du dit compte. Spotify explique ne pas avoir supprimé les comptes. Ceux-ci pourront être réactivés une fois le programme pirate désinstallé au profit de l'application officielle. 

L'entreprise n'a pas dévoilé le nombre de personnes utilisant ces moyens détournés et illégaux pour profiter de la musique en illimité. Mais sachant que sur les 159 millions d'inscrits, plus de 88 millions possèdent un compte gratuit (avec publicité et fonctionnalités limitées), le nombre pourrait être élevé. 
 

Ces applications pirates fonctionnent comme des comptes premium et permettent d'accéder gratuitement à des fonctionnalités telles que le saut de chanson en illimités (une fonction bridée sur l'application officielle). Mais avec l'entrée en bourse de l'entreprise, certaines d'entre elles ont subitement cessé de fonctionner. Et Spotify ne compte pas en rester là. Comme l'explique le mail : "Si nous détections une utilisation répétée d’applications non autorisées en violation de nos conditions, nous nous réservons tous les droits, y compris de suspendre ou de fermer tous les comptes."

Affaire à suivre...