Ensemble pour un meilleur internet

Ensemble pour un meilleur internet
Ensemble pour un meilleur internet - © Child Focus

Ce 11 février, c’est le “Safer internet day”. Un événement mondial organisé par la Commission européenne tous les ans au mois de février pour faire d’Internet un espace ludique, créatif, épanouissant et sécurisé pour tout le monde.

À cette occasion, Child Focus lance le site www.ensemblepourunmeilleurinternet.be, avec des conseils destinés aux parents et grands-parents, aux professionnels du numérique, aux jeunes, aux citoyens, aux enseignants et à la classe politique, permettant d’être plus vigilants en ligne. 

“On a tous un rôle à jouer ” Tel est le slogan de l’édition 2020 du Safer Internet Day.

RTBF Tendance soutient l’initiative et vous a proposé chaque jour un article lié au web, ses dangers et les moyens à mettre en place pour se protéger. Si vous les avez ratés, voici un best of des trucs et astuces à appliquer pour profiter d’internet sans crainte. 

Activez le contrôle parental

C’est la manière la plus simple et la plus complète de limiter l’accès du web à vos enfants. Chaque plateforme, qu’il s’agisse d’iOS, d’Android, d’un Mac ou d’un PC propose des options permettant de restreindre certains contenus, de fixer des limites d’âges, voire de définir le temps d’écran. 

Voici comment procéder sur Windows, macOS, iOS et Android.

Évitez de partager des photos de vos enfants

Une photo publiée sur internet, le plus souvent sur Instagram ou Facebook, ne disparait jamais vraiment. Comme l’explique le site Cybersimple, “Toutes ces petites photos créent l’identité en ligne de votre jeune enfant, avant même qu’il ou elle ait pu décider d’avoir une identité en ligne et de ce qu’elle devrait contenir.” Si vous souhaitez partager vos photos de famille avec vos proches, privilégiez plutôt des solutions privées, comme Google Photos ou iCloud Photos. 

Mettez à jour vos appareils

Le moyen de plus simple d’éviter tout souci consiste à garder vos appareils (smartphone, tablette, ordinateur) constamment à jour. Le plus souvent, ces mises à jour contiennent des correctifs et autres améliorations visant à vous protéger. 

Évitez de vous connecter à plusieurs sites avec un compte Google ou Facebook

Lors de la création d’un nouveau compte, il est souvent plus simple de choisir une connexion via Facebook, Google ou Twitter que d’entrer une adresse mail et un nouveau mot de passe. Mais cette facilité à un prix, et si vos réseaux sociaux sont piratés, ce sont l’ensemble de vos comptes liés qui deviendront immédiatement accessibles. L’idéal reste de créer un nouveau compte à chaque fois, et d’utiliser un mot de passe unique par site. 

Évitez les mots de passe trop simples

Chaque année, la liste des mots de passe les plus utilisés ressemble à la liste de l’année précédente. Normal, car la plupart des utilisateurs préfèrent miser sur un mot de passe facile à retenir, mais également facile à deviner. Voilà la raison pour laquelle pullulent les listes, reprenant des mots de passe évidents comme “1234567”, “password” ou “azerty”. Fuyez à tout prix ce genre de logique. 

Évitez les mots de passe faussement compliqués

À l’inverse, certains pensent qu’un mot de passe comme “L3M0tdeP455EdeJ0nath4n” sera plus difficile à trouver. En cas d’attaque brute force, les hackers tenteront tout comme vous des alternatives, en remplaçant les E par des 3, les i par des 1, les s par des $, le o par un 0 ou le a par un @ ou un 4. C’est certes plus ingénieux qu’un simple “1234567”, mais ce n’est malheureusement pas plus efficace. 

Faites confiance aux gestionnaires de mots de passe

Qui dit mots de passe longs, compliqués, aléatoires et uniques à chaque site, dit mots de passe difficile, voire impossible à retenir. C’est pourquoi il est conseillé d’utiliser un gestionnaire de mots de passe. 

Un gestionnaire de mot de passe est un logiciel qui, comme son nom l’indique, garde en mémoire l’ensemble de vos mots de passe à votre place. Tous vos comptes sont enregistrés et accessibles à tout moment, grâce à des applications desktop et mobiles et des extensions pour navigateurs, qui se chargeront de remplir les bonnes informations lors d’une nouvelle connexion. 

En tant qu’utilisateur, vous ne devez garder en mémoire qu’un seul “mot de passe maître”, à savoir celui qui vous permettra de déverrouiller votre coffre-fort. Libre à vous de choisir un mot de passe complexe, ou même une phrase, puisqu’il s'agit désormais de la seule information à retenir. Tous vos autres mots de passe stockés dans l’application peuvent donc devenir uniques et plus compliqués que “12345”, voire être générés aléatoirement par le logiciel.

Si un site est victime d’une attaque et que vos données sont compromises, il vous suffira de générer un nouveau mot de passe pour sécuriser le compte lié au site en question, tout en ayant la garantie que vos autres comptes ne partagent plus les mêmes identifiants et restent donc protégés.