En 2020, le téléchargement illégal a diminué grâce à Google

Selon le site spécialisé TorrentFreak, le nouvel algorithme de Google a mis à mal les plateformes proposant du contenu piraté en 2020. 

Comme l’explique TorrentFreak, “le contenu des sites torrent est facile à trouver via les moteurs de recherche. Cela s'applique également aux sites de streaming pirates, aux portails de téléchargement direct ou aux sites de liens qui sont apparus plus tard. Ce bon référencement est excellent pour les propriétaires de ces sites, mais les titulaires de droits d'auteur ne sont pas satisfaits. Au fil des ans, ils ont demandé à plusieurs reprises aux moteurs de recherche d'interdire les sites pirates. Bien que cela ne se soit pas encore produit dans le monde, les sites pirates sont devenus de moins en moins visibles au fil des ans.

Une des méthodes mises en place par Google était de reléguer ces sites plus loin dans ses résultats de recherche, ce qui diminuait leur visibilité. Après tout, qui clique sur un résultat de recherche qui se trouve à la troisième ou quatrième page ? 

Mais la firme de Mountain View ne s’est pas arrêtée là. À deux reprises, en janvier et en mai 2020, son algorithme a été modifié afin de diminuer encore plus l’impact des sites pirates. Rien qu’au mois de mai, leur fréquentation a ainsi baissé de 20%. 

Google n’a pas confirmé que la nouvelle version de son algorithme ciblait les plateformes illégales, mais leur perte de trafic (100 millions d’utilisateurs en moins par rapport à 2019) semble indiquer que la manoeuvre a bel et bien fonctionné. Et la multiplication des plateformes légales de streaming devrait sans aucun doute renforcer cette tendance.