Donald Trump prétend avoir inauguré une nouvelle usine Apple... qui existe depuis 2013

Le président américain a visité une usine utilisée par Apple, située au Texas, en compagnie du PDG de l'entreprise Tim Cook.

Et comme à son habitude, Donald Trump a profité de l'occasion pour faire le show. Quitte à mentir sur quelques points importants : 

Nous assistons aux débuts d’une usine très puissante et importante. Tous ceux qui ont suivi ma campagne sont au courant du fait que je parle toujours d'Apple, que je souhaite voir des usines d'Apple implantées aux États-Unis. Et c’est ce qu'il se passe.

Mais comme le souligne le site The Verge, il y a, dans cette déclaration du 45e président des États-Unis, plusieurs problèmes. 

  1. Apple n'est pas propriétaire de l'usine en question. Elle appartient à une entreprise baptisée Flex Ltd, qui loue son usine à Apple.

  2. L'usine n'a rien de nouveau pour Apple. Certes, la marque à la pomme y assemble en ce moment le nouveau Mac Pro, attendu pour le mois de décembre. Mais en réalité, Apple utilise cette usine pour assembler les Mac Pro depuis 2013. Soit quatre ans avant l'investiture de Donald Trump et les débuts de sa guerre commerciale contre la Chine. 

  3. Enfin, Apple construit bel et bien au Texas, mais à plusieurs kilomètres de l'usine (à Austin, plus précisément). Et il ne s'agit pas d'une usine, mais d'un campus. 

Pourtant, en voyant les images de la visite de Trump (et de la déclaration en question, à la 23e minute), tout porte à croire qu'il s'agit d'une nouvelle usine construite pour l'occasion.

De plus, Trump insiste sur le fait qu'en assemblant ses produits sur le sol américain, Apple ne doit pas se soucier des frais de douanes. Ce qui est également faux, vu qu'une partie des composantes du Mac Pro reste fabriquée en Chine. L'usine du Texas n'étant utilisée que pour l'assemblage final. 

Bref, comme tout ce qui sort de la bouche de Donald Trump, il faut gratter pour obtenir la vérité. Mais cela ne semble pas le déranger. Trump a d'ailleurs profité de sa visite pour attaquer Nancy Pelosi, la présidente de la chambre des représentants qui a lancé une procédure de destitution à son encontre : 

Aujourd'hui, j'ai inauguré une importante usine Apple au Texas, qui ramènera des postes très bien payés aux États-Unis. Aujourd'hui, Nancy Pelosi a fermé le Congrès, car elle ne se soucie pas des travailleurs américains !

Et non, Nancy Pelosi n'a pas fermé le Congrès. Mais un mensonge de plus ou de moins...

_