Dogecoin... ça veut dire quoi ?

Dogecoin... ça veut dire quoi ?
Dogecoin... ça veut dire quoi ? - © George - Getty Images

Dogecoin, c'est le nom de la crypto-monnaie du mème. La semaine dernière, sa valeur est montée en flèche grâce à la mobilisation en masse de boursicoteurs et utilisateurs des réseaux sociaux.

Créée en décembre 2013 par Billy Markus, un programmateur américain, cette crypto-monnaie rassemble aujourd'hui une communauté de 336.200 personnes.

Une cryptomonnaie née d'un mème archiculte

Avec le Dogecoin, Billy Markus voulait rire un bon coup avec ses amis, se moquer des autres crypto-monnaies - faire une crypto-mème, si l'on veut pousser jusqu'au bout - et atteindre autant de personnes que le Bitcoin. Avec un petit chien de la race japonaise Shiba Inu en guise de logo, la monnaie arbore la tête de Doge, l'un des mèmes les plus cultes du web né en 2003. La boucle est bouclée côté dérision.

Le Dogecoin n'a pas vraiment de valeur économique, il sert "principalement de moyen de paiement pour donner des pourboires à des créateurs de contenus sur internet".

Vendredi 29 janvier, la valeur de Dogecoin a pris plus de 264% pour atteindre 0,0463 dollars comme le révélait le site BusinessInsider.

Porté par les utilisateurs du forum SatoshiStreetBets sur Reddit, le but était de promouvoir la crypto-monnaie afin de créer une plus-value gigantesque et de faire monter la valeur de celle-ci. 

La valeur du Dogecoin atteint aujourd'hui environ 0,050 dollar et se place à la douzième place des crypto-monnaies d'après CoinGecko, site d'informations sur la valeur des crypto-monnaies en temps réel.

"L'action-mème" tourne en dérision les pros de la Bourse

Cette action survient après l'affaire GameStop. D'autres utilisateurs du forum WallStreetBets sur Reddit avaient poussé l'action en bourse de l'entreprise de jeux vidéos GameStop en mobilisant des millions de boursicoteurs et en court-circuitant les prévisions de Wall Street. 

"La pandémie de Covid-19 et la chute draconienne des ventes de jeux vidéo en magasin ont amené bon nombre d'investisseurs à quitter le navire et d'autres à parier sur l'effondrement de son titre boursier", explique un article de Radio-Canada.

Sur Facebook et Reddit, des milliers d'investisseurs amateurs ont renversé la courbe en achetant en masse les actions de GameStop, qui chutaient.

Mercredi 27 janvier, sa valeur "a franchi le sommet historique de 350 dollars" alors qu'il y a quelques semaines, elle était à moins de 20 dollars. Radio-Canada met en avant la capacité du web à se moquer des investisseurs et de la grande Wall Street en faisant de ces actions des mèmes. Et cela donne "l'action-mème" ou "stock-mème" en anglais.