Discord refuse les 12 milliards de dollars de Microsoft

La plate-forme de discussion ne rejoindra pas la firme de Redmond. 12 milliards de dollars étaient pourtant sur la table. 

La fin des négociations

Selon The Wall Street Journal, les négociations ont donc pris fin entre les deux entreprises. Discord ayant, selon les informations du quotidien, décidé de rester indépendant. 


Lire aussi : Une application qui centralise toutes vos messageries ? C’est l’idée de Beeper


La messagerie, qui compte 140 millions d’utilisateurs, a préféré continuer de développer ses activités en solitaire, avant d’éventuellement reconsidérer un rachat dans quelques années. 

Une entrée en bourse envisagée

Toujours selon The Wall Street Journal, Discord pourrait envisager à nouveau une entrée en bourse. Un choix qui avait déjà été envisagé avant d’ouvrir les enchères pour un rachat éventuel, mais qui prend tout son sens aujourd’hui. La start-up a en effet profité de la crise du coronavirus, avec un nombre d’utilisateurs record et une utilisation qui est sortie du simple cadre du jeu vidéo. 


Lire aussi : Microsoft xCloud débarque sur iOS et PC cette semaine


Quoiqu’il en soit, bourse ou rachat, Discord semble avoir toutes les cartes en main actuellement. Pour rappel, plusieurs grandes entreprises avaient été intéressées par la start-up, notamment Twitter, Epic Games et Amazon. 

L’avenir de Discord a tout pour être radieux.